12 règles pour réussir et survivre en entreprise

par Cadreo




De ses 25 années comme cadre dans une grande entreprise française, Sophie Piclie en a tiré un manuel de survie. "Le ton y est souvent sarcastique, parfois caricatural sans que rien pourtant n'y ait été inventé...", prévient-elle.

1) Travaillez moins

La première règle dégagée par Sophie Piclie se base sur la fameuse loi de Pareto qui peut se résumer ainsi : 80 % des résultats sont obtenus par seulement 20 % du travail. L'auteur la détourne pour expliquer que :

  • "20 % de votre temps doit être consacré à des réalisations (en clair, vous bossez !)"
  • "80 % de votre temps doit être consacré à communiquer sur vos réalisations, vos projets, vos compétences, vos qualités... (en clair, à vous faire "mousser" !)"

Managers : comment être plus efficace au travail grâce à la loi de Pareto

2) "Faire savoir", l'arme absolue

Le monde de l'entreprise met de plus en plus en avant le savoir-être, indispensable en plus des compétences pour s'intégrer et s'imprégner de la culture d'une société. Mais pour Sophie Piclie, il est une chose sur laquelle on insiste pas suffisamment : le "Faire savoir", soit la capacité à montrer que "vous êtes important dans l'entreprise parce que vous y faites des choses absolument fabuleuses..."

Si vous appliquez correctement la loi de Pareto, cette activité doit occuper 80 % de votre temps passé au travail. Un exemple ? "Au lieu d'annoncer que vous avez vendu 50 produits ce mois-ci versus 25 le mois dernier, annoncez de façon triomphale que les ventes ont doublé".

3) Définissez votre cible

En général, la première cible à abattre, c'est votre N+1, puis le N+2 voire le N+3. Tout dépend de votre ambition... Mais il faut agir en toute discrétion et agilité. Et profitez, le cas échéant, d'une fenêtre de tir. Par exemple un rachat qui vous permettra de distiller des informations qui achèveront votre supérieur. S'il était déjà en disgrâce bien sûr. Sinon, rapprochez-vous des RH ! "Déjeunez régulièrement avec la directrice ou le directeur des RH : trouvez des sujets de conversations susceptibles de l'intéresser".

Entourez-vous également d'un petit cercle de personnes influentes dans l'entreprise pour faire votre publicité. Confiez-leur des informations de première main et "n'hésitez pas à médire avec elles de leurs ennemis".

4) Soignez votre marque personnelle

Vous êtes votre propre marque, soignez-la ! Et pour ce faire, commencez par le look vestimentaire. L'apparence compte, énormément. "Soyez aussi (dans cet ordre) : jeune, beau, mince et bronzé (mais pas trop...)... Tout cela au masculin de préférence..." Si vous ne savez pas trop comment faire, calquez vos manières de faire et de penser sur vos managers et dirigeants. Et n'oubliez pas de soigner votre e-réputation : "en externe, donnez des interviews, positionnez-vous comme expert dans votre domaine. Bref, faites-vous voir et bien voir !"

> Comment les cadres sont soumis aux poids des apparences

5) Faites travailler les autres

En travaillant effectivement 20 % du temps, il faut ruser pour que les projets avancent. Ou se reposer sur les compétences autour de vous. Et c'est plus simple qu'il n'y paraît :

  • Déléguez ! Il y a toujours des abeilles ouvrières prêtes à tout pour se mettre au service de leur reine (Vous !)
  • Faites du participatif. C'est pratique le collaboratif, il suffit que vous fassiez intervenir différentes équipes, que vous récupéreriez ensuite leur travail et que vous le présentiez à votre supérieur.
  • Sous-traitez ! Externalisez le travail, idéalement auprès de prestataires dont la dépendance financière dépend de vous. "Ils vivront grâce à vous et seront donc corvéables à merci".

6) Trouvez des boucs émissaires

Un retard, une erreur ? Ce n'est pas de votre faute ! Si "vous travaillez au marketing, accusez les commerciaux de mal faire leur boulot... Vous êtes au commercial : accusez le marketing de lancer des produits "bidon" qui ne répondent pas aux attentes du marché". Si vous galérez à trouver une cible, il reste toujours le service informatique. De même, glissez à votre équipe quels sont les supposés coupables. Ils finiront par s'en persuader et vous n'aurez plus qu'à remonter à votre direction le mécontentement grandissant de votre équipe.

7) Gérez vos mails... sans précipitation

Là encore, on met en application la loi des 80/20 de Pareto. Ne traitez donc que les mails "grâce auxquels vous pourrez vous faire valoir !" Si vous en doutez, voici plusieurs bonnes raisons de ne pas traiter tous vos mails :

  • Si c'est vraiment urgent, on s'adressera à quelqu'un d'autre
  • Ne pas répondre laisse à penser que vous êtes très, très occupé
  • Attendez les échanges de mails de toutes les parties, et faites alors une réponse allant dans le même sens que la personne à même de vous faire évoluer, "en confortant ce qu'elle vient de dire !"

8) Baisez utile

Cette règle ne mérite pas de trop s'y attarder mais en clair la promotion canapé marche toujours. Choisissez simplement bien votre partenaire !

> Le réseau professionnel, incontournable pour faire carrière

9) Réussissez vos réunions à la française

Cette règle possède plusieurs sous-règles. Voici les principales. Si vous êtes organisateur :

  • Conviez des collaborateurs qui ne sont, en aucun cas, concernés par cette réunion
  • Abordez tous les sujets sauf celui à l'ordre du jour
  • Commencez en retard
  • Finissez en retard
  • Soyez content(e) de vous et félicitez-vous... Cela a été une réunion très réussie !

Si vous êtes participant :

  • Parlez pour ne rien dire et/ou monopolisez la parole pour déployer votre "Personal branding"
  • La réunion s'éternise : ne montrez aucun signe d'impatience... Continuez à feindre l'intérêt et la concentration
  • Restez zen pour paraître comme le cadre posé (ou plutôt pausé !)

10) Souriez, vous êtes en séminaire

Même si vous traînez des pieds avant de vous y rendre, il faut donner le change et montrer votre enthousiasme lors de cet événement de la vie d'entreprise. Le but est clair : montrez qu'on est corporate.

11) Utilisez la sémantique corporate

Excellence, valeurs, champ des possibles, optimisation, intelligence collective, ADN, RSE... Ces termes sont utilisés depuis quelques années par toutes les entreprises. Derrière chacun d'entre eux se cache l'esprit, la culture de votre entreprise. Le but n'est pas de les utiliser intelligemment mais de les placer et les replacer régulièrement pour signifier à son interlocuteur, d'un air profond, que vous avez compris ce qui était nécessaire pour la bonne marche de l'entreprise.

12) Les commandements de la réussite, tu suivras

5 sous-règles régissent ce dernier conseil de survie et de réussite en entreprise :

  • La vérité, jamais tu ne diras
  • Ta veste, sans cesse, tu retourneras...
  • Tes idées (même à la con...) tu imposeras !
  • Loyal, jamais tu ne seras !
  • Les choses trop à coeur, point tu ne prendras !
Comment réussir (et survivre) dans une grande entreprise française, 12 règles essentielles

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché