13 signes qu'un de vos collaborateurs va démissionner

par Cadreo




Selon une étude, il est possible de détecter les futurs démissionnaires mais surtout d'agir en conséquence notamment quand il s'agit de retenir les meilleurs...

DémissionPartira, partira pas ? Si vous souhaitez connaître les intentions de vos collaborateurs et la suite qu'ils veulent donner à leur carrière, la Harvard Business Review a rendu compte d'une étude portant sur les salariés démissionnaires. 100 managers ont été interrogés sur les raisons et les comportements de collègues et collaborateurs qui avaient quitté l'entreprise au cours des deux dernières années. En parallèle, 100 salariés ont décrit leurs changements de comportement avant de démissionner.

> Quitter son travail : la position du démissionnaire

Après avoir identifié 900 signes avant-coureurs, les chercheurs ont retenu 13 indices forts permettant de prédire si un salarié quittera le navire dans l'année.

  • Sa productivité a davantage baissé que d'habitude
  • Il est moins impliqué dans l'équipe
  • Il en fait le moins possible
  • Les rapports avec son manager sont distants
  • Il se désintéresse des projets au long cours
  • Il se montre négatif
  • Il ne cherche pas à cacher qu'il ne fait plus rien (au contraire)
  • Il se concentre de moins en moins sur ses tâches quotidiennes
  • Il se plaint fréquemment de son travail
  • Il se plaint également régulièrement de son manager
  • Il part de plus en plus tôt
  • L'entreprise n'éveille plus aucun enthousiasme chez lui
  • Il ne prend plus de plaisir à travailler avec les clients

Comment réagir ? 

Face à ces comportements, les auteurs de l'article expliquent qu'il est bien évidemment préférable de chercher à retenir les meilleurs. Hausse de la rémunération, promotions, projets spéciaux, primes... Mais pas que. Le conseil s'adresse essentiellement aux Ressources humaines de l'entreprise mais plutôt que de conduire régulièrement des entretiens de démission, il serait judicieux de s'entretenir avec les meilleurs salariés pour connaître ce qui les fait rester. Et leur demander quels point améliorer pour qu'ils n'aillent pas voir ailleurs.

Et si c'est vous le prochain à vouloir partir ? Sachant qu'il sera difficile de maîtriser tous les signaux annonciateurs, les auteurs conseillent néanmoins de continuer à rester le plus engagé possible, à montrer de l'enthousiasme pour l'organisation, les projets et les membres de votre équipe.

chiffre_infographie_744

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché