3 questions à Frédéric Fougerat, nouveau Directeur de la communication du groupe Elior

par Cadreo




Frédéric Fougerat, nouvellement nommé à la tête de la Communication du groupe Elior, évoque ses nouvelles fonctions et ses choix de carrière pour cadreo.

  • Frédéric FougeratDepuis plus de 25 ans que vous occupez des postes à responsabilité dans le domaine de la communication, qu’est-ce qui vous a motivé à accepter ces nouvelles fonctions ?

Ma motivation a été double pour accepter ce nouveau challenge professionnel. Evidemment, Elior est à la fois un groupe magnifique et une marque prestigieuse qui va s’engager dans une nouvelle stratégie, et j’avais très envie de prendre part à cette nouvelle dynamique.

Et, ces changements sont directement liés à l’arrivée d’un nouveau président-directeur général pour le groupe : Philippe Salle. J’ai déjà, à ses côtés, dirigé la communication des groupes Vedior France (Ressources humaines), Geoservices (Pétrole) et Altran (Innovation et R&D), c’est pourquoi sa proposition de le suivre chez Elior était aussi pour moi une forme d’évidence personnelle et professionnelle.

  • Vous découvrez un nouveau secteur en intégrant ce groupe, spécialisé dans la restauration et les services : quels sont pour vous les enjeux de la communication d’un groupe mondial comme Elior ?

Ce nouveau secteur ne m’est pas pour autant inconnu. D’une part, parce que je suis le fils d’un chef cuisinier, et mon père a toujours su partager la passion de son métier auquel je me trouve naturellement et intuitivement attaché. D’autre part, parce que j’ai dirigé des cabinets d’élus locaux au début de ma vie professionnelle. J’ai donc été client de la partie Restauration collective de grands groupes comme Elior.

Pour ce qui concerne les enjeux, ils sont simples à définir et plus complexes à mettre en œuvre. Il s’agit de toujours professionnaliser la communication, avec un même niveau d’excellence dans tous les pays où le groupe est présent. Développer la qualité des contenus et de l’image. Et, engager une transformation digitale que nous souhaitons réussir avant qu’elle ne s’impose à nous. Les enjeux sont à la fois ceux d’une communication corporate classique qu’il faut assurer, et ceux de l’innovation, principalement liés aux nouveaux modes de communication et aux nouvelles façons de consommer la communication qu’il faut mettre en œuvre avec succès.

  • Vous avez fait le choix de consacrer votre carrière aux métiers de la communication : une vocation pour vous ?

La communication ce sont des métiers nouveaux qui ne cessent de se réinventer et d’évoluer. Il y a là un aspect pionnier qui me correspond bien. Ce sont aussi des métiers pour lesquels beaucoup s’estiment légitimes. Contrairement à la finance, l’informatique ou les RH, tout le monde a un avis sur la communication. Il y a donc un travail pédagogique important à faire pour valoriser l’expertise et la spécificité des métiers de la Com.

J’aime ce dialogue qui participe aussi à la reconnaissance de l’expertise de mes équipes. La communication requiert aussi un grand sens politique. C’est incontestablement  un terrain sur lequel je prends aussi beaucoup de plaisir !

  • Retrouvez le parcours de Frédéric Fougerat dans notre rubrique Nominations

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché