6 erreurs à ne plus commettre sur les réseaux sociaux professionnels

par Cadreo




Les réseaux sociaux professionnels sont un passage obligé pour les cadres soucieux d'être repérés par des chasseurs de tête. Encore faut-il savoir se rendre visible... Voici les 6 erreurs les plus courantes à éviter.

LinkedInRealife_optIl n'existe pas de recettes miracles pour être chassé par un recruteur. En revanche, certaines erreurs vous pénaliseront à coup sûr.

1. Oublier sa photo

Selon les études, les profils avec photo sont 7 fois plus consultés que ceux sans... Il ne faut donc pas sous-estimer le pouvoir de votre profil. Attention toutefois aux photos type selfie, celles en groupe. Bref, les photos qui ne font pas sérieux. Idéalement, selon une enquête de PhotoFeeler, vous devriez opter pour un plan serré et un plan neutre. Vous devez fixer l'objectif tout en souriant largement.  Un dernier conseil : maîtrisez la technique du « Squinching », l'art de plisser légèrement la paupière inférieure pour paraître plus photogénique... 

2. En faire des tonnes

C'est l'effet ou plutôt le contre-effet LinkedIn : pour impressionner, on cherche à tout prix à en jeter plein la vue. Mais parfois, ça n'a plus aucun sens. Quant un Chargé de recrutement se transforme en "Responsable de la politique de recrutement, chasseur de nouveaux talents, Responsable du pôle carrière", ça en jette. Trop peut-être... Sur les réseaux sociaux, tout le monde, et surtout un potentiel recruteur, doit être en mesure de comprendre votre fonction. Dans certaines entreprises, il est de rigueur de donner des titres en anglais. Sur LinkedIn ou Viadeo, vous pouvez faire au plus simple, en bon français...

LinkedInRealife

3. Ne pas se présenter

C'est certainement la partie la plus subtile à compléter. La partie "Profil" donne à voir de vous un aperçu de votre carrière sans que vous ayez pourtant rien dévoiler. Ce n'est pas un CV encore plus résumé mais une façon de vous présenter, flatteuse, agréable et qui donne envie d'en savoir plus.

4. Se la "jouer" Alain Delon

Le risque en complétant la partie "Profil" est de tomber dans le travers du "Il". "Il a démarré sa brillante carrière suite à des études passées haut la main. Il a ensuite été appelé à la rescousse par l'entreprise"... Voilà vous venez de perdre l'attention de n'importe quelle personne flânant sur votre profil. Au contraire, parlez franc et dites "Je".

5. Ne rien dire d'intéressant

Outils de personal branding, les réseaux sociaux professionnels permettent d'appuyer vos dires. N'hésitez pas à ajouter toutes vos réalisations : liens vers un blog, plaquette d'un produit, chiffres prouvant une éventuelle action commerciale, etc.

6. Ne pas régler les paramètres de confidentialité

C'est une mésaventure que certains cadres en poste ont peut-être déjà connu : modifier leur profil pour se mettre en veille active et se faire ensuite questionner par leur employeur sur leurs intentions. En effet, pour ceux qui cherchent un emploi sans que cela se sache, il est nécessaire d'aller dans les paramètres confidentialité de LinkedIn ou Viadeo. A défaut, tout votre cercle de connaissances recevra une notification dès lors que vous modifierez un tant soi peu votre profil...

> Viadeo : l'espion qui m'aimait trop

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché