7 erreurs à éviter quand vous quittez votre entreprise

par Cadreo




Vous bouillonnez, vous avez envie d'envoyer bouler tous vos collègues, collaborateurs et la direction, surtout... Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

DémissionMême si l'ambiance était délétère depuis des mois, que vous ne pouviez plus discuter avec personne sans vous agacer, quitter son job en claquant la porte est rarement une bonne option. Votre réputation et votre intégrité risquent d'en prendre un coup et le monde du travail peut parfois être très petit. Voici 7 choses à ne surtout pas faire au moment de quitter votre emploi.

1. S'agacer

Vous exultez, prêt à sauter à la gorge de votre interlocuteur, prêt enfin à lui dire ses quatre vérités. Vous vous dites c'est maintenant ou jamais. Optez pour le jamais. Respirez, profondément, et laissez passer la colère. Vous auriez compromis la suite de votre carrière en vous donnant en spectacle.

2. Ne pas avertir votre boss

C'est la première personne qui doit être mise au courant, avant vos collaborateurs et collègues avec qui vous vous entendez bien. Même si votre chef est la raison de votre départ, la bienséance veut que vous lui annonciez la nouvelle en premier. Pas d'email ou de texto mais une discussion où vous expliquez que vous partez pour un nouvel emploi, qui vous permet de vous challenger à nouveau. Pas besoin d'en faire des tonnes, là encore, restez professionnel.

3. Exprimer ses frustrations

Le/la DRH vous invitera certainement à vous expliquer sur les raisons de votre départ. Là encore, restez concis et motivez votre départ uniquement pour des raisons professionnelles et pas personnelles. Et encore moins en disant que vous quittez "cette boîte de c...".

4. "Piquer" ses anciens clients... 

Pendant des années dans votre entreprise vous avez développé des liens avec différents clients. Si vous souhaitez les informer de votre changement de poste, informez-en votre chef qui saura comment faire la transition. En revanche, évitez de les contacter tout de suite après votre prise de poste. Vous passeriez probablement pour un requin...

5. Lâcher prise avant l'heure

En moyenne, les cadres doivent respecter un préavis de trois mois quand ils démissionnent. C'est long, très long quand on a déjà la tête ailleurs. Sauf à négocier de raccourcir cette durée, il faudra être fort et aller au bout de votre mission le plus professionnellement possible, sans relâcher vos efforts. On ne part pas en laissant la moitié des tâches à terminer.

6. Penser que vous ne les reverrez pas

Le monde du travail est petit, tout petit. Ne faites pas l'erreur de penser qu'une fois que vous quittez votre poste vous n'aurez plus aucun contact avec vos anciens collègues. Ils travaillent dans le même univers que vous et ils sont donc susceptibles de se retrouver dans une même entreprise que vous. Il est difficile de prévoir où vos choix de carrière vous amèneront. Ne prenez pas le risque de voir vos choix limités à cause de mauvaises relations.

7. Ne pas savoir dire au revoir 

La dernière impression est aussi importante que la première. Soignez votre départ et rendez les gens tristes ou du moins concernés par votre changement de poste. Et puis c'est plus agréable de sentir les gens tristes plutôt qu'heureux de les quitter.

(Traduit de Inc)

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché