7 postures à éviter au travail

par Cadreo




Trop arrogant, trop stressé, trop frileux, trop agressif... Certaines positions du corps envoient une mauvaise impression. En voici 7 à contrôler pour mieux maîtriser votre image.

Ecouter sans regarder dans les yeux

DanslesyeuxIl faudrait regarder son interlocuteur 50% du temps lorsqu'on parle et 70% lorsqu'on écoute. Sinon, selon certaines études, cela peut-être interprété comme un signe évident d'inintérêt.

 

 

Lever les paumes au ciel 

Étonnamment, cette position des mains est interprété comme un signe évident qPaumesaucielu'il ne faut pas vous croire, que vous disiez la vérité ou que vous mentiez...

 

 

Se toucher le visage

TouchevisageParfois, le nez gratte, les yeux sont lourds et le premier geste que l'on fait est de se toucher le visage. Pourtant, là encore, cela envoie un signal de malhonnêteté.

 

 

Mettre la main dans ses poches 

MaindanslespochesParfois, glisser sa main dans ses poches permet de contrôler sa nervosité. Mais le signal émis est négatif : vous semblez avoir quelque chose à cacher...

 

 

Croiser les bras sur sa poitrine

CroiserlesbrasCroiser les bras, les jambes sont des positions où votre corps "se ferme". Elles sont probablement dues à du stress, au fait que vous ayez froid ou que vous êtes timide mais elles donnent une sensation de malhonnêteté et/ou de mécontentement.

 

 

Etre "trop rigide"

Rigidité_optVous avez peut-être mal au dos et votre rigidité apparente permet de vous détendre. Malheureusement, vous donnez l'impression de vous mettre en retrait, de ne pas souhaiter vous ouvrir aux autres.

 

 

Se balancer sur sa chaise

BalancementchaiseSi vous voulez paraître engagé dans une conversation, évitez de vous balancer sur votre fauteuil. Très clairement, cela paraît comme du mépris même si c'est votre façon de vous concentrer.

 

 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché