85% des dirigeants font de la veille en dehors des heures de travail

par Cadreo




La manière dont les dirigeants s’informent a changé ces dernières années. Selon les résultats du premier baromètre Infodécideurs réalisé par Tonics, les PDG consacrent majoritairement plus de 2 heures par semaine à faire de la veille, en particulier en dehors des heures de travail.

Veille-dirigeantsConséquence de l’accessibilité croissante à l’information digitale, les dirigeants d’entreprises font de plus en plus leur veille par eux-mêmes. Les informations qu’ils collectent leur permettent de se « tenir à la page » et de prendre de meilleures décisions. Pour savoir quelles sont leurs méthodes pour s’informer et les sources qu’ils privilégient, Tonics, le pôle marketing btob de la société Abiléo, vient de dévoiler les résultats de son baromètre Infodécideurs 2015.

Les PDG sont les champions de la veille

Cette étude montre que les dirigeants consacrent un temps important à leur veille. Deux tiers y passent plus de 2 heures par semaine et 35% cherchent de l’information stratégique pendant plus de 4 heures. Ceux qui investissent le plus de temps pour leur veille sont les PDG, devant les DSI, Dir’ com’ et Directeur marketing. Les DAF et les DRH arrivant en 3ème position des dirigeants les plus à l’écoute. Pour ces décideurs à l’agenda déjà bien rempli, le travail de veille se fait surtout en dehors des heures de travail. 85% font des recherches avant ou après les heures de bureau, pendant leur pause déjeuner ou même le week-end. 25% des dirigeants déclarent également mettre à profit les temps de transport pour s’informer.

L’information professionnelle est surtout digitale

Si 71% du temps de veille passe par des sources digitales, le baromètre rappelle « qu’il ne faut pas sous-estimer l’importance des réseaux et communautés de chaque décideur ». Cela signifie que les événements, salons, conférences et rencontres entre professionnels restent des sources d’information de premier plan. Les décideurs se rendent en moyenne plusieurs fois par an à ces rendez-vous.

Seulement 5% des décideurs ne sont pas sur les réseaux sociaux

Dans leur travail de veille, les dirigeants utilisent également les réseaux sociaux, des carrefours d’information que 75% des décideurs consultent plusieurs fois par semaine à des fins professionnelles. Seulement 5% des personnes interrogées n’utilisent pas ces sources d’informations. A ce titre, LinkedIn est le réseau préféré des dirigeants, le site propose en effet avec Pulse énormément de contenus intéressants partagés par les 100 millions d'utilisateurs actifs que compte le réseau.

Des difficultés à identifier des sources fiables

Les dirigeants vont donc chercher l’information directement, mais avouent avoir des difficultés à identifier les sources les plus crédibles. C’est le revers de la médaille de la digitalisation de la veille, elle génère beaucoup de bruit, voire d’infobésité dans laquelle il faut faire un tri pertinent. Pour trouver les sources les plus crédibles, les dirigeants s’orientent donc vers des experts et consultants clairement identifiés (une source citée en premier par 69% des PDG et dirigeants). Ils consultent aussi en priorité les témoignages de leurs pairs et font confiance aux informations diffusées par des associations sectorielles ou des clubs métiers. Des communautés btob avec lesquelles ils ont une forte affinité, 73% des décideurs font partie d’au moins une association ou club sectoriel.

  • Les résultats complets du baromètre Infodécideurs 2015 :

BarometreInfodecideurs-2015

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché