93% des entreprises du secteur informatique comptent recruter des cadres

par Cadreo




Le marché de l’emploi cadre dans l’informatique est bien orienté pour la fin d’année, estime l’Apec dans une nouvelle enquête.

Cadres-informatique93% des entreprises du secteur informatique envisagent de recruter au moins un cadre au quatrième trimestre 2015, révèle l’Association pour l’emploi des cadres (Apec). Soit une hausse de deux points des intentions d’embauches par rapport à la même période de 2014. La bonne orientation du marché de l’emploi cadre se confirme donc également dans les activités informatiques. Le secteur affiche les prévisions de recrutements les plus élevées devant la banque assurance, où 81% des employeurs comptent recruter et l’ingénierie R&D (74% d’intentions d’embauche de cadres).

Autre signe positif, la motivation principale des entreprises pour recruter des cadres est « le développement de leur activité ». Même si la croissance est encore timide et que la prudence reste de mise du côté des employeurs, le niveau élevé des recrutements marque indéniablement un certain regain de confiance. Parmi les entreprises qui ont déjà recruté des cadres l’an dernier, une part non négligeable (45%) compte embaucher plus qu’en 2014. Et 30% tablent sur des niveaux de recrutement équivalents.

Un secteur qui reste en tension

Le secteur des activités informatiques reste cependant en tension : le nombre de candidature par offre d’emploi (32 en moyenne) est inférieur à la moyenne des réponses sur les postes de cadres (41 réponses à offres). A noter que sur Cadreo le nombre moyen de réponses à offres est supérieur avec 43 candidatures en moyenne par offre diffusée. Il n’en reste pas moins que les employeurs ont toujours des difficultés à trouver les bons profils. 68% des entreprises disent avoir trouvé difficilement des candidats adaptés au poste à pourvoir. La guerre des talents est toujours d’actualité.

L’insertion des jeunes diplômés s’améliore avec le temps

La tension dans le recrutement des cadres informatiques profite aux jeunes diplômés du secteur qui ont plus nombreux à s’insérer rapidement sur le marché du travail. Les diplômés Bac+5 sont plus de 80% à avoir occupé un poste 9 mois après avoir décroché leur diplôme, alors que la moyenne pour l’ensemble des cadres est de 72%. Le taux d’emploi augmente encore plus significativement deux ans après la sortie de l’école où 92% des diplômés sont en emploi.

Ces jeunes diplômés en informatique décroche pour 80% d’entre-eux un poste sur la fonction informatique et 14% s’orientent plutôt vers la fonction Etudes et R&D. Côté secteur, ce sont les services aux entreprises qui recrutent le plus de jeunes diplômés. L plupart bénéficient d’un statut cadre (87%), mais il sont un peu moins nombreux que les promotions précédentes. La part des jeunes diplômés employés en CDI baisse légèrement elle aussi, tout comme les niveaux de salaires à l’embauche. Conséquence de la crise ou dégradation des diplômes informatique ? C’est encore trop tôt pour le dire. Les niveaux de salaires des jeunes diplômés en informatique sont toutefois plus élevés que la moyenne des autres cadres fraichement diplômés : 31200 euros bruts annuels de salaire médian contre 25700 euros pour l’ensemble des jeunes cadres.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché