A peine 5% de femmes parmi les PDG des grandes entreprises

par Cadreo




Moins de 5% des grandes entreprises mondiales sont dirigées par les femmes estime un rapport de l’OIT (Organisation Internationale du Travail) qui dénonce la persistance du phénomène de "plafond de verre".

Yahoo-Marissa-MayerMême si la part des femmes dans les instances dirigeantes d’entreprises, les conseils d’administration et aux postes de cadres de direction, a progressé ces 20 dernières années dans de nombreux pays, le plafond de verre est toujours d’actualité.

0% de femmes parmi les PDG du Cac40

Les femmes sont encore peu nombreuses à accéder aux postes de dirigeants d’entreprise, moins de 5% des PDG des grandes entreprises mondiales sont des femmes. Et en France le calcul est vite fait le pourcentage de femmes parmi les PDG du Cac40 est de … 0%.

La France n’est pourtant pas le moins bon élève du monde dans ce domaine mais reste loin de la Norvège ou de la Turquie qui ont respectivement 13,1% et 11,1% de femmes à la tête des conseils d’administration des entreprises.

Des progrès pas assez rapides

Dans son rapport qui vient d'être publié aujourd'hui et intitulé "Femmes d’affaires et femmes cadres, une montée en puissance", l’organisation internationale du travail (OIT) pointe du doigt observe tout de même une évolution positive dans l’accès des femmes aux postes à responsabilité dans 80 des 108 pays étudiés. Mais cette évolution ne doit pas faire oublier la faible représentation des femmes au sein des organes de décision des entreprises. Et surtout il faut aller plus vite dans l’ouverture des postes de dirigeants et de cadres.

«Si rien n’est fait, il faudra de 100 à 200 ans pour parvenir à la parité dans les hautes sphères. Il est temps de briser la barrière invisible une fois pour toutes afin d’éviter le système controversé des quotas obligatoires qui ne sont pas toujours utiles ni efficaces. Avoir des femmes aux postes de décision, c’est tout simplement bon pour les affaires», a expliqué Deborah France–Massin, Directrice du Bureau des activités pour les employeurs de l’OIT.

Les entreprises féminisées sont plus performantes

L’OIT le rappelle en effet dans son rapport : le lien entre la présence des femmes aux postes de direction et la performance d’une entreprise n’est plus à prouver. L’organisation donne donc des conseils pour permettre un accès plus facile des femmes aux postes de PDG et de direction, pour réduire les inégalités professionnelles (notamment sur la question du salaire) et faciliter l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle pour lever les freins à l’accès des femmes aux postes à responsabilité. Voici par exemple les mesures préconisées par l’OIT pour briser enfin le plafond de verre.

Capture d’écran 2015-01-13 à 16.13.33

  • En photo : Marissa Mayer, CEO de Yahoo.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché