45 % des cadres demanderont une augmentation en 2017

par Cadreo




Les cadres se déclarent optimistes concernant leur rémunération : 35 % estiment même qu’ils obtiendront une réévaluation de leur salaire cette année, selon une étude de l’Apec.

Retour de la confiance. Avec la reprise de la croissance économique, 45 % des cadres se sentent légitimes pour demander une augmentation salariale cette année et 35 % pensent même qu’ils l’obtiendront, selon l'Apec.

24 % des cadres ont également le sentiment que leur pouvoir d’achat s’est amélioré cette année, et la part de ceux qui jugent qu’il a baissé recule de 5 points.

Un salaire moyen brut de 56 000 euros

En 2016, la rémunération annuelle brute moyenne (fixe et variable) des cadres s’établissait à 56 000 euros et le salaire médian à 48 000 euros, des niveaux stables depuis 2015.

Pour les cadres, la revalorisation salariale est le principal levier de reconnaissance professionnelle, notre l’Apec. Cela peut être une augmentation de leur rémunération ou encore passer par des primes et bonus.

Forte disparité de rémunération

Les salaires moyens et médians des cadres (respectivement 56 et 48 000€) cachent des différences de salaire importantes entre les cadres. 80 % perçoivent ainsi un salaire compris entre 34 et 85 000 euros. L’âge, le poste, la formation initiale pèsent évidemment dans le niveau de rémunération des cadres. Mais la taille de l’entreprise est un des facteurs les plus importants dans la rémunération des cadres.

Autre constante : les hommes perçoivent toujours 12 % de plus que leurs homologues féminins. Même si, souligne l’Apec, cet écart se réduit d’année en année.

Quels métiers exercer pour gagner 100 000 euros et au-delà ? 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché