59 % des cadres pensent ne pas être suffisamment payés

par Cadreo




La CGT des Ingénieurs, cadres et techniciens (Ugict-CGT) a rendu public son baromètre sur la situation et les aspirations des cadres. Selon le syndicat, "le divorce des cadres et des directions s’accroît".

Des indicateurs au rouge. Alors que le statut des cadres est sur la sellette, le dernier sondage commandé par l'Ugict-CGT fait ressortir le malaise du personnel encadrant. Il se traduit notamment par un mécontentement salarial. 59 % des cadres jugent en effet leur rémunération en décalage avec leur temps de travail (en hausse de 11 points par rapport à 2015) et leur implication (53 %, + 2 points).

C'est dans la fonction publique, avec le gel des rémunérations, que la grogne est la plus forte.

> Et si le statut cadre disparaissait...

Charge de travail en hausse

Autre point de tension : 62 % des cadres considèrent que leur charge de travail a augmenté ainsi que leur temps de travail (51 %). Près de la moitié d'entre eux déclarent ainsi travailler plus de 45 heures par semaine et 60 % également durant leurs jours de repos. "Ces chiffres illustrent du présentéisme et de la disponibilité permanente qui sont toujours associés à la responsabilité professionnelle et sont au cœur des mécanismes de plafond de verre excluant les femmes des responsabilités professionnelles", souligne l'étude.

Un management qui se détériore

Les cadres (62 %) souffrent également de ne pas être suffisamment associés aux choix stratégiques et aux choix pratiques de leur entreprise (54 %). 4 cadres sur 10 se plaignent également d'un management qui se détériore. Une large majorité d'entre eux considèrent que les évaluations professionnelles sont fondées sur de mauvais critères et qu'elles manquent, en outre, de transparence (60 %).

> Cadres : 6 conseils pour mener à bien un entretien annuel d’évaluation

Crédit photo : Istock - NoSystem images

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché