Le métier de gestionnaire de paie chez Cerfrance 

par Cadreo




Le réseau Cerfrance est un acteur référent du conseil et de l’expertise comptable en France avec 12 000 collaborateurs répartis sur 700 agences, qui accompagnent et servent la réussite de 320 000 chefs d’entreprise.

Avec 1,3 million de bulletins de paie réalisés chaque année pour ses clients dirigeants, Cerfrance dispose d’une expertise reconnue dans le métier de gestionnaire de paie pour lequel il embauche chaque année. Précisions avec Nathalie Bonduel, Directrice de service employeur et référente nationale en droit social, et Denis Cousseau, Gestionnaire de Paie.

En quoi consiste le quotidien d’un gestionnaire de paie chez Cerfrance ?

N-BonduelDC : Le gestionnaire paie est un spécialiste des questions administratives liées à la gestion du personnel. Au fait de l’actualité sociale, il s’assure de l’application stricte du droit social et du droit du travail. Pour réaliser sa mission, le gestionnaire de paie maîtrise les outils informatiques de paie et gestion du personnel.

NB : Afin d’établir les paies des salariés de nos nombreux clients, chez Cerfrance le gestionnaire de paie doit être capable de s’adapter à de nombreuses conventions collectives. Sa capacité d’adaptation (multiples secteurs d’activité, variété des clients, centaines de paie à émettre…) et son savoir-faire sont alors indispensables pour assurer sa mission.

D-CousseauDC : Nous nous entretenons régulièrement avec nos clients pour apporter les conseils les plus pertinents possibles, Nous nous appuyons également sur un outil collaboratif, Cerfrance Connect, auquel ils peuvent se connecter facilement, depuis leur téléphone notamment.

> Rendez-vous sur le site de Cerfrance

Une équipe pluridisciplinaire

Pour être le plus pertinent possible, les collaborateurs travaillent en complémentarité entre équipes. « Par exemple, si un Gestionnaire de Paie constate qu’un employeur a oublié de rédiger un contrat de travail, l’entreprise sera redirigée vers le conseiller juriste afin de compléter et sécuriser son dossier. Nous nous appuyons sur une équipe pluridisciplinaire », poursuit Nathalie Bonduel.

La diversité des dossiers traités constitue aussi une richesse pour les collaborateurs Cerfrance. Les évolutions législatives, par exemple, obligent à mettre régulièrement à jour ses connaissances à jour. « Nous ne connaissons pas la routine, notre métier ne se limite pas à l’édition de bulletins de paie. Et nous avons le plaisir d’aider les clients », confirme Denis Cousseau. Un sens du conseil qui permet aujourd’hui à Cerfrance d’afficher une croissance à deux chiffres.

Les métiers de la finance, des métiers en mutation

Les métiers de la finance se sont spécialisés au cours des dernières décennies. Là où un salarié pouvait être embauché à niveau Bac, un Bac + 3 voire un Master sont désormais requis. « Le niveau a évolué à mesure que les métiers de la finance nécessitaient des connaissances accrues. Le métier de la paie, par exemple, évolue régulièrement comme aujourd’hui avec les nouveaux bulletins de salaire », explique Nathalie Bonduel. Les formations devraient être encore plus pointues alors qu’il n’existe toujours pas de Master de Gestionnaire de paie.

Déjà pénuriques, les métiers de la finance, dont celui de Contrôleur de gestion et de Gestionnaire de paie, sont considérés comme des ‘jobs en or’. Cette année encore Cerfrance se hisse parmi les 40 entreprises qui recrutent le plus en France. « Nous donnons la chance à de jeunes diplômés d’entrer sur le marché du travail.», témoigne Nathalie Bonduel. Surtout, l’entreprise offre de vraies opportunités de carrière et la possibilité d’évoluer vers des postes de responsable d’équipe. Si vous cherchez un métier passionnant au contact de la clientèle, rendez-vous sur la page recrutement de Cerfrance.

 > Interview - Le métier de conseiller d'entreprise chez Cerfrance

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché