Comex, Codir, Comop, Copil... Les instances de direction pour les nuls

par Cadreo




Derrière ces nombreux acronymes se cachent les principaux cadres de la direction d’une entreprise...

Reunion-CoDirAttention, jargon. Comex, Codir, Shadow Comex, Copil, Comop... En entreprise, les instances de direction sont nombreuses. A moins d'avoir vos entrées dans l'un ou l'autre de ces lieux de pouvoir, vous êtes probablement perdu à la lecture de ces acronymes. C'est bien normal et cela permet de cultiver cette part d'aura et de mystère propre au Top management.

Mais dans les faits, à quoi servent ces instances de direction et pourquoi sont-elles si nombreuses ? Qui regroupent-elles ? Et pourquoi tant de noms différents ? Délimitons le sujet avec la définition de Comité du Petit Robert : "réunion de personnes prises dans un corps plus nombreux (assemblée, société) pour s’occuper de certaines affaires, donner un avis". Cela n'aide pas vraiment.  On peut se tourner vers le professeur de management Christophe Haag, qui a réfléchi sur ses lieux de pouvoir. Selon lui, "Hiérarchie et consensus : voilà ce qui semble sortir des portes closes des salles de réunion". Ce sont en effet des espaces où l'on se réunit afin de discuter collégialement des orientations de l'entreprise...

Comex, Codir deux comités, une réalité ? 

Pour mieux comprendre ce qu'est le Comité exécutif , prenons l'exemple de l'entreprise Nexans. Elle définit le Comex comme "l’instance de réflexion, d’échange et de discussion des enjeux du Groupe". Quant au Codir, le Comité de direction, Wikipédia le définit comme "un groupe généralement restreint de personnes, formant un ensemble constitué, investi d'un pourvoir de surveillance et de décision".  Quelles différences ? Difficile à dire. Mais par exemple au sein du groupe Renault, le Codir regroupe 27 membres et le Comex (appelé ici Comité exécutif du groupe, CEG) en compte seulement 12. Supériorité donc du Comex - du moins dans cette organisation - dont on peut imaginer qu'il réunit la crème de la crème.

> 7 choses à savoir avant votre premier comité de direction 

Shadow Comex, le Comex pour les débutants

Le shadow Comex, ou Comex fantôme en français, semble être une nouveauté managériale pour inclure la génération Y, et bientôt la Z, dans les décisions de l'entreprise. Un peu seulement. Concrètement, chez Accor par exemple, le groupe hôtelier a décidé de créer un cabinet fantôme composé de 12 jeunes cadres en parallèle du Comex des quinquagénaires. L'assureur Macif lui a emboîté le pas avec «Macifutur» : un comité réunissant 20 collaborateurs du groupe, hommes et femmes, âgés de moins de 35 ans. Des salariés choisis selon leur direction respective car «prometteurs, dynamiques et motivés». La prochaine relève ? Une façon de "fidéliser les talents" ? Ou simplement prendre davantage le pouls des collaborateurs ? 

Comop et Copil, place aux opérationnels 

"Pour améliorer le suivi d'un projet et valider les choix stratégiques, il se constitue une équipe transversale au projet : le comité de pilotage. (Il) est généralement constitué d'un membre de chaque métier impliqué dans le projet (exemple : le directeur recherche, le directeur production, le directeur financier pour un projet d'industrialisation d'un nouveau produit)", explique encore Wikipédia. Dans certaines structures, on l'appelle plus clairement Comité opérationnel (Comop). Une instance qui réunit des professionnels en vue de la réalisation d'un projet. Pour faire simple, le Comop, ou Copil, est encadré par la direction plus stratégique. En fonction de la taille de l'entreprise, opérationnel et stratégie sont parfois amenés à se cumuler.

Quid du conseil d'administration ?

Certaines entreprises possèdent, elles, un Conseil d'administration. C'est encore le cas de Renault par exemple, en plus de son Comex et Codir. Là encore, il participe activement à la gestion de l'entreprise. Son rôle est encadré par la loi et assure trois prérogatives : stratégie, bon fonctionnement et contrôle des points à surveiller de l'entreprise. Qu'est-ce qui différencie le Conseil d'administration des Comex et Codir ? Principalement que le conseil d’administration ou de surveillance est constitué d'un ensemble de personnes désignées par les propriétaires du capital de la société pour administrer cette dernière. Autre différence : l'encadrement des conseils d'administration par la loi, et plus particulièrement celle de 2011 visant la recherche "d'une représentation équilibrée des femmes et des hommes". 

Les instances de direction en chiffres 

Cet article sur les instances de direction n'auraient pas été complet sans quelques chiffres sur les comités de direction. Selon l'Observatoire Skema de la féminisation des entreprises, les femmes n'occupent encore en moyenne que 10,2% des sièges. A titre de comparaison, elles représentent 34% du personnel des entreprises et presque 30% de l'encadrement. Notons toutefois une légère progression : en 2007, elles ne détenaient que 6% des sièges en haut de la pyramide. Dans les conseils d'administration, la loi prévoit qu'ils soient constitués à 40% de femmes d'ici 2017...

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché