Comment manager un stagiaire ?

par Cadreo




Si vous avez été un jour victime d'un stage-photocopieuse, évitez de répéter le même schéma ! Au contraire, il est important de motiver et de gérer au mieux vos prochains stagiaires...

Mentor_optLe management des stagiaires n'est pas aisé. Leur contrat dépasse rarement 6 mois et logiquement, ils ne se sentent pas complètement intégrés dans l'entreprise. Pire : ils peuvent parfois se sentir comme les petites mains chargées des corvées. Si au contraire ils se sentent valorisés et impliqués, les deux parties seront gagnantes !

Quand les "Z" arrivent en entreprise

Des membres de la génération "Y", on a pu lire qu'ils étaient ingérables en entreprise. Bonne nouvelle : les "Z" seraient les mêmes, en pire. Si vous êtes un manager issu de la génération "Y", n'oubliez pas ce que l'on disait de vous... Premier point. Deuxièmement, les jeunes diplômés d'aujourd'hui ont un bagage universitaire, si ce n'est supérieur, au moins équivalent à celui de leur boss. Troisièmement, ils savent parfaitement que leur carrière professionnelle sera faite de hauts et de bas. Sans, paraît-il, qu'ils s'en offusquent. Pour eux, travailler en entreprise doit donc être au maximum plaisant et source d'apprentissage. Dans le cas d'un stagiaire, c'est encore plus vrai. Cette première expérience professionnelle doit être un tremplin pour la suite de sa carrière. Mais cela dépend de la qualité du manager qui l'aura formé...

Quels objectifs pour quelles missions ?

Un stagiaire doit sentir qu'on fait appel à lui pour un poste précis. S'il a l'impression d'être cantonné à des sous-tâches pour libérer du temps à son manager, il risque de quitter le navire. Il faut donc lui préparer une fiche de poste claire afin qu'ils sachent à quoi s'attendre. N'oubliez pas de lui parler des tâches qui viendront s'ajouter à ces missions officielles et de l'intégrer aux activités qui sont gratifiantes pour le reste de l'équipe. Si vous montez un événement, il serait fâcheux qu'il n'y soit pas invité... De la même façon, selon le secteur d'activité, les stagiaires peuvent recevoir une rémunération plus conséquente que le minimum légale (environ 500 euros brut mensuel), sans compter les tickets restaurant. Autre point important :  accueillir le stagiaire avec respect. Comme tout nouvel entrant dans l'entreprise, le stagiaire doit avoir son matériel quand il arrive (téléphone, ordinateur, etc.). Et bien évidemment, le manager lui fera faire le "tour de l'entreprise", le présentera à l'ensemble des collaborateurs de l'entreprise et l'emmènera déjeuner avec toute son équipe.

Comment encadrer un stagiaire ?

Comme évoqué dans le premier paragraphe, les jeunes qui arrivent sur le marché du travail peuvent être rétifs à trop d'autorité. Les micro-managers toujours sur leurs dos ne seront pas forcément les plus adaptés à l'encadrement d'un stagiaire. Evidemment, cela dépend de la personnalité de chacun. Un stagiaire sera peut-être plus efficace s'il se sent autonome ou à l'inverse aura-t-il besoin d'un cadre précis. Au manager de s'adapter à leur personnalité. Il faut dans tous les cas lui faire des retours sur son travail et trouver des outils de mesure de sa mission. Savoir que l'on va dans la bonne direction et que l'on va atteindre des objectifs précis stimule davantage que le flou artistique. Évitez aussi que le stagiaire ait à jongler entre journées creuses et journées trop chargées. A la fin de la mission, le manager doit également faire un point avec son stagiaire pour lui montrer en quoi son travail a été utile à l'entreprise. Il faut lui expliquer ce qu'il a fait de bien mais aussi ce qu'il aurait pu mieux faire, dès lors que c'est justifié.

L'apprentissage de la vie professionnelle

Un stage est aussi l'occasion d'apprendre la vie en entreprise. Dress-code, respect des deadlines et des horaires de travail mais aussi apprentissage des soft-skills (personnalité, savoir-être, comportement avec les collègues et les clients ou prospects) autant de choses qui si elles finissent par vous être naturelles sont déconcertantes quand on débute sa carrière. Pour faire passer le message, il faut savoir être professionnel et exigeant au début. Un excès de familiarité parce que vous êtes proche en âge ne sera pas forcément une bonne stratégie. Le tutoyer, alors que tout le monde se vouvoie dans votre entreprise, sera un signe d'irrespect. A l'inverse, si vous avez l'habitude de faire des soirées team-building, il faudra aussi l'inviter à se joindre à vous.

Ce que vous allez apprendre de votre stagiaire 

Si vous encadrez un stagiaire pour la première fois, ce sera l'occasion d'exercer votre leadership et d'apprendre un nouveau rôle. Les débuts seront déstabilisants et vous serez renvoyé à vos propres compétences. Comment faire passer un message, comment motiver, comment recadrer une forte tête par exemple ? Votre stagiaire risque aussi de poser des questions pertinentes sur l'entreprise. Il faudra savoir lui répondre mais plus encore être capable de lui dire que vous ne savez plutôt que d'être pris en flagrant délit d'incompétences... Mais vous aurez l'occasion d'exercer votre sens de la pédagogie, de prouver votre engagement dans l'entreprise et d'apparaître comme un modèle de professionnalisme. Une première expérience qui pourrait faire décoller votre carrière de manager...

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché