Comment obtenir une augmentation de salaire ?

par Cadreo




58% des cadres se disent satisfaits de leur salaire. Pour les 42% restants, voici 4 enseignements tirés de la dernière étude de l'Apec pour augmenter son pouvoir d'achat.

Salaires-euros55 000 euros. C'est la rémunération moyenne des cadres dans le secteur du privé, selon l'étude annuelle de l'Apec. Une somme qui satisfait la grande majorité d'entre eux (58%). Mais les disparités sont fortes et liées à l'âge, au secteur d'activité ou encore au sexe. En effet, dans la majorité des cas, la rémunération est inférieure à 48 000 euros et 80% des paies s'échelonnent de 34 000 à 83 000 euros. Les moins de 30 ans perçoivent 36 500 euros en moyenne contre 56 000 euros pour les quinquas. Les femmes perçoivent en moyenne 5 500 euros brut de moins que les hommes. Enfin,  c'est dans l'industrie, les télécommunications ou encore la Banque que les cadres sont les mieux rémunérés.

Comment gagner plus ? Globalement en misant sur la mobilité...

> Les femmes gagnent toujours moins que les hommes, mais c'est pas faute de demander plus...

1) Soyez mobile à l'externe...

Les cadres qui ont changé d'entreprise sont les plus grands gagnants. A condition de ne pas passer par la case chômage. S'ils trouvent un emploi en étant en poste, 66% des cadres perçoivent un meilleur salaire. A l'inverse, en cas de trou dans leur carrière, dans 40% des cas ils doivent même accepter une baisse de salaire.

2) Comme à l'interne

En cas de mobilité interne, 52% des cadres perçoivent une augmentation de leur salaire. La hausse atteint en moyenne 5% quand il s'agit d'une mobilité volontaire et seulement de 2,6% quand elle est imposée. Le salaire augmente également davantage lorsqu'il s'agit d'un changement de poste plutôt qu'un changement de service ou une reconfiguration de leur job.

3) Démissionnez 

70% des cadres ayant démissionné ont obtenu une augmentation de salaire. En cas de rupture conventionnelle, 40% seulement obtiennent une hausse de salaire et à peine 25% en cas de licenciement.

4) Tapez du poing !

"En 2015, les cadres masculins qui n’ont aucune mobilité ont davantage bénéficié d’une revalorisation salariale que les femmes", selon l'Apec. C'est entre 30 et 39 ans que l'écart est le plus prononcé (5 points), alors qu'en début de carrière, les hommes et les femmes sont "presque" logés à la même enseigne. Après 40 ans l'écart se stabilise mais reste en faveur des hommes (2 points). En effet, ce sont les hommes qui ont le plus souvent demandé une augmentation de salaire. Il n'y a aucune raison pour les femmes de ne pas en faire autant...

> Suffisamment payé ? Comparez-vous grâce à notre outil salaire

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché