Comment rendre les réunions plus efficaces ?

par Cadreo




Les cadres perdent 10 jours par an en réunions inefficaces, selon la 3ème édition du baromètre réalisée par Wisembly. Une perception inversement proportionnelle au salaire…

Si un cadre sur 3 dort actuellement en réunionRéunion, la réunionite frappe toujours autant les entreprises. 43% des cadres français ont entre 2 et 4 réunions par semaine et un cadre sur quatre (24%) assisterait à un minimum de 5 réunions par semaine, selon la dernière étude réalisée par Wisembly. Avec une durée moyenne estimée à 1h20, cela représente 5 semaines de travail par an. Et plus pour les 40% de collaborateurs dont les réunions dépassent 1h30…

Les facteurs qui nuisent à la productivité

Outre la durée et la fréquence des réunions, les cadres déplorent des difficultés à prendre la parole en réunion (56%). Un chiffre qui s’élève à 62% pour les personnels des ressources humaines et services opérationnels, et à 61% pour le département communication/ marketing. A l’inverse, les cadres présents dans les instances de direction (type Comex) sont ceux qui ont le moins de difficultés à prendre la parole lors des réunions (38%).

Qu’est-ce qui empêche de prendre la parole ? En premier leurs collègues qui monopolisent l’attention (20%). Puis le fait de s’autocensurer pour ne pas créer de conflits (17%), le manque de liberté de dire ce qu’ils pensent réellement (22% parmi les cadres de la finance et des achats). Pour 1 cadre sur 10, c’est tout simplement d’avoir été convié à une réunion qui ne le concerne pas.

Comment le salaire influe sur la perception de la réunion

Les cadres percevant des salaires supérieurs à 50 000 euros sont les plus concernés par les réunions fréquentes : 34% d’entre eux participent à plus de 5 réunions par semaine contre 19% en deçà. Ils sont aussi ceux qui s’y sentent le mieux… Ainsi si 13% des cadres gagnant entre 50 et 55 000 euros brut annuels rapportent ne pas être écoutés en réunion, ce n’est vrai que pour 10% de ceux percevant entre 55 et 60 000 euros. Une proportion qui chute respectivement à 4 et 3% pour ceux les salaires compris entre 60 et 75 000 euros et ceux au-delà.

Quel format pour des réunions efficaces ?

Décriée, la réunion est toutefois jugée nécessaire pour faire avancer les projets (62%). Plus d’un tiers des cadres prennent aussi des décisions importantes par échanges de mails après une réunion. Plus que le fond, c’est la forme des réunions que les cadres voudraient voir évoluer. Les stand-up meeting sont jugés plus innovants (11%) de même que des solutions digitales : visio-conférence, logiciels de projets partagés…

Reunion

Reunion2

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché