Comment sont recrutés les cadres ?

par Cadreo




La publication d'une offre d’emploi reste le moyen le plus efficace pour obtenir des candidatures de qualité, selon la dernière étude de l'Apec. Et si les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés par les entreprises, ils débouchent encore rarement sur un recrutement...

"L'offre d'emploi reste le moyen privilégié des recruteurs pour obtenir des candidatures lors de leur dernier recrutement de cadre, et ce dans 87 % des cas, devant les candidatures spontanées (64 %) et le réseau de contacts du recruteur (57 %)", écrit l'Apec dans son étude Sourcing Cadres.

Si 1/3 des candidats recrutés étaient déjà connus ou recommandés à l'entreprise, un poste sur deux est pourvu via une offre d'emploi, détaille l'association. Globalement, les cadres seniors (49 %) sont plus souvent recommandés que les moins de 30 ans (34 %).

> Comment s'y prendre pour bien réseauter ?

Une progression des réseaux sociaux 

Cette année, l'Apec note une utilisation accrue des réseaux sociaux pour les recrutements de cadres. Depuis 2008, leur usage a triplé (36 %) même s'ils débouchent rarement sur des recrutements (6 % seulement). A quoi servent LinkedIn, Facebook ou encore Twitter pour les entreprises ? Dans 70 % des cas à rechercher directement des candidats potentiels, dans 60 % à atteindre des candidats que les entreprises ne trouvent pas sur les sites emploi, dans 49 % pour publier directement leurs offres et dans 42 % pour vérifier ou compléter les informations mentionnées sur le CV.

> 6 erreurs à ne plus commettre sur les réseaux sociaux professionnels

Autre information : les petites entreprises (moins de 100 employés) ont pris le virage du numérique : 39 % de leurs personnels font usage des réseaux sociaux, contre seulement 25 % un an auparavant.

Des tests de présélections multiples

Méfiants les recruteurs ? En tout cas, 9 fois sur 10 ils vérifient les diplômes et références du candidat. Des tests sont également effectués pour près d'1/3 des recrutements. De même, 52% des recrutements donnent lieu à une présélection téléphonique : dans 33 % des cas afin de "vérifier des informations factuelles" et dans 19 % "pour réaliser un véritable entretien d'embauche".

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché