De cadre dirigeant à entrepreneur, le pari de l'indépendance

par Cadreo




Ancien directeur marketing de CDiscount, Louis Albert s'est associé à Junior Bernard, ex-ingénieur en génie logiciel chez Cap Gemini, pour lancer Artphotolimited, une plate-forme de vente d'oeuvres d'art photographiques. Démarrant de zéro, il a appris à convaincre partenaires et consommateurs.

Quitter un poste de  directeur marketing d'une boîte pesant 2 milliards de chiffres d'affaires pour créer une start-up est pour le moins culotté. C'est pourtant le choix qu'a fait Louis Albert, qui a laissé au printemps dernier son équipe d'une centaine de personnes pour monter un projet de plate-forme avec l'ingénieur Junior Bernard. « Je pense à l'entrepreneuriat depuis des années, mais j'ai repoussé ce projet à plus tard, car, depuis ma sortie de l'école, j'ai eu pas mal d'opportunités et de réussite », assure-t-il. De fait, après un premier poste en cabinet de conseil en stratégie, il grimpe les échelons chez CDiscount pour finir, à 30 ans, directeur marketing. Mais après ces dix années de carrière, il a l'impression de tourner en rond.

> Reconversion : ces cadres qui ont changé de vie

« J'ai démontré durant cette décennie que j'avais de fortes capacités en optimisation d'organisation, de chiffre d'affaires. Mais ce qui me pesait, c'est que je ne créais rien. Je voulais partir d'une page blanche. Je me suis alors dit qu'il fallait tenter l'aventure. » Une décision d'autant plus nécessaire que le trentenaire,  installé à Bordeaux , aurait dû déménager à Paris pour intégrer une autre grande entreprise du digital.

Lire la suite sur Les Echos Business 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché