Données professionnelles : les cadres français se méfient du cloud

par Cadreo




En France, les cadres se montrent plutôt méfiants vis-à-vis du cloud. 41% affirment avoir déjà perdu des données professionnelles stockées dans le « nuage », ce qui explique en partie leurs réticences.

Le cloud computing n’est pas inconnu pour les cadres français : 90% en ont déjà entendu parler selon une enquête réalisée par l’Ifop pour Aruba. Le paradoxe c’est que ces cadres ne savent pas forcément ce qui se cache derrière le terme de « nuage ». D’après ce sondage en effet, un quart des cadres interrogés pensent que les données sauvegardées dans le Cloud sont transmises à des satellites et un tiers des sondés pensent que le Cloud est une application mobile pour smartphones ou tablettes.

Les cadres ignorent où sont stockées leurs données

90% des cadres ignorent totalement où sont stockées leurs données. Cette méconnaissance explique sans doute la méfiance des cadres. 56% des cadres n’ont pas confiance dans cette technologie. Du coup une majorité de cadres privilégient les appareils externes pour stocker leurs données : clés USB, disques durs externes ou ordinateurs sans forcément respecter les consignes de sécurité de leur entreprise.

Qui a peur du grand méchant cloud ?

Au final, seulement 17% des cadres utilisent le cloud pour stocker leurs données professionnelles. 41% de scadres affirment avoir déjà perdu des données pro sur le cloud ce qui explique également leurs réticences. Il faut dire que beaucoup d’entre-eux n’utilisent pas de mots de passe vraiment sécurisés. Les cadres des grandes entreprises de plus de 5000 salariés sont d’ailleurs les plus méfiants : 61% n’ont pas confiance dans le cloud soit 5% de plus que la moyenne des cadres français.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché