Egalité hommes-femmes : la méthode Procter

par Cadreo




Business case Impliquée sur les sujets de diversité et d’égalité hommes-femmes, Geraldine Huse, vice-présidente en charge des ventes est devenue la référence de ces questions au sein du groupe P&G. Retour sur les initiatives du géant.

ProcterQuand Procter & Gamble s’est rendu compte que les femmes qui pourraient potentiellement être appelées pour prendre un siège au conseil d’administration quittaient l’entreprise avant même d’en être arrivées là, le premier réflexe a été d’imaginer des raisons familiales, liées à l’insuffisance des mesures en faveur des congés de maternité ou de la flexibilité du temps de travail. Mais une enquête interne a montré que tel n’était pas le cas : ces femmes « haut potentiel » se destinaient à d’autres emplois et d’autres carrières, et elles estimaient que les mesures en place situaient plutôt P& G favorablement face à ses concurrents... « Nous avons alors lancé une vaste étude pour mieux comprendre pourquoi des femmes nous quittaient en cours de chemin vers les plus hautes responsabilités. Et nous avons découvert la dure réalité : les raisons des ces défections étaient liées à notre culture, aux parcours et aux processus de carrière, à l’absence de parité au sommet, mais aussi à la façon dont les femmes exprimaient leur confiance en elles et leurs aspirations au sein de l’entreprise », explique Geraldine Huse, VP Global Sales (vice-présidente en charge des ventes mondiales) de Procter & Gamble.

Lire la suite sur Les Echos Business 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché