4 idées reçues sur le marché de l'emploi des cadres

par Cadreo




Dans son enquête sur le sourcing des cadres en 2014, l'Apec démonte les idées reçues sur le marché de l'emploi des cadres. Un marché beaucoup plus transparent qu'il n'y paraît.

enter image description here

Le marché de l'emploi cadre est un marché caché : Faux

Le marché de l'emploi cadre est au contraire très transparent. Selon l'Apec, 82% des recrutements de cadres en 2013 ont fait l'objet d'une publication d'offre d'emploi. Le marché caché ne représenterait finalement que 8% des postes de cadres en France. 10% des opportunités resteraient accessible aux candidats en veille qui prennent l'initiative de se rendre disponible. Notamment en déposant leur cv dans une CVthèque en envoyant une candidature spontanée, ou en se signalant comme disponible sur les réseaux sociaux. Le marché caché reste un peu plus important pour les postes de cadres dirigeants dont 70% passent tout de même par les offres d'emploi. 20% des offres resteraient dans ce qu'on appelle le marché caché, un cas où le recruteur fait appel à son réseau, à la cooptation ou à la chasse, essentiellement pour des raisons de "confidentialité" et de "sécurisation" du recrutement.

Les recrutements de cadres ne passent plus par les sites d'offres d'emploi : Faux

Les jobboards (sites emploi) généralistes ou spécialisés, restent les canaux privilégiés pour les entreprises qui recrutent des cadres et dirigeants. Selon l'Apec, quand les entreprises recrutent des cadres via une offre d'emploi, dans 99% des cas celle-ci est diffusée sur Internet. Et pour une très forte majorité (72%), ces offres sont diffusées sur des sites d'offres d'emploi spécialisés sur les cadres (dont fait partie cadreo). L'offre d'emploi est aussi le seul canal de sourcing qui progresse entre 2012 et 2013 avec la chasse de tête (avec +1%).

Les réseaux sociaux sont de plus en plus utilisés pour recruter des cadres : Faux

Pour la première fois depuis 2008, l'Association pour l'emploi des cadres constate une baisse de l'utilisation des réseaux sociaux par les recruteurs. En 2012, 24% se servaient des réseaux sociaux pour recruter, une part descendu à 22% l'an dernier après avoir déjà ralenti entre 2011 et 2012. D'après l'enquête sourcing, les recruteurs privilégient en effet d'autres canaux moins chronophages que les réseaux sociaux professionnels pour trouver les bons talents. L'usage des réseaux évoluent aussi, les recruteurs y cherchent moins directement des candidats mais les utilisent pour diffuser leurs offres d'emploi. Les réseaux sociaux sont donc bien un canal supplémentaire et non pas un outil qui remplace tous les autres.

Les postes de cadres passent le plus souvent par des cabinets : Faux

Un tiers des recrutements de cadres passent par des intermédiaires. Il s'agit en général d'un cabinet de recrutement dont le recours est en augmentation entre 2012 et 2013. Les cabinets de chasse interviennent quant à eux pour 7% des recrutements de cadres. "Les entreprises mandatent plus souvent un cabinet de chasse lorsqu'il s'agit de recruter un cadre dirigeant" précise l'enquête sourcing 2014. " Un moyen pour elles de garantir la confidentialité du recrutement et d'atteindre des candidats de haut niveau ".

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché