Espérance de vie : l’écart entre les cadres et les ouvriers perdure

par Cadreo




Les hommes cadres vivent en moyenne 6,4 ans de plus que les hommes ouvriers. Les différences sont moins marquées pour les femmes, selon l’Insee.

VieillesseEn 40 ans, l’espérance de vie supplémentaire gagnée par un homme de 35 ans est de 7 ans et de 5,5 ans pour les femmes.  Outre le sexe, l’espérance de vie varie également en fonction de la catégorie sociale. Selon l’étude de l’Insee, sur la période 2009-2013 l’écart d’espérance de vie entre les cadres et les ouvriers est de 6,4 ans pour les hommes et de 3,2 ans pour les femmes. Un écart dû en partie aux risques professionnels ainsi qu’à des modes de vive favorables à une meilleure santé des cadres. Un homme ouvrier a 18% de risque de mourir à 65 ans contre 7% pour un cadre. Cet écart est de respectivement 8 et 4% pour les femmes.

Les ouvrières vivent plus longtemps que les hommes cadres

Autre facteur qui joue sur l’espérance de vie : le niveau de diplôme. Ainsi, entre les diplômés du supérieur et les non-diplômés, l’écart d’espérance de vie à 35 ans est de 7,5 ans pour les hommes et de 4,2 ans pour les femmes. A 35 ans, un homme diplômé du supérieur peut espérer vivre en moyenne 1,8 an de plus qu’un bachelier, 3,5 ans de plus qu’un titulaire d’un CAP ou d’un BEP et 4,6 ans de plus qu’un diplômé du brevet. Concernant les femmes diplômées, les différences d’espérance de vie sont moins marquées. Une femme diplômée du supérieur vit aussi longtemps qu’une bachelière et 1,7 an de plus qu’une femme ayant le brevet.

En France, la plus grande inégalité face à la mort reste le sexe. L’espérance de vie des femmes de 35 ans dépasse de 6 ans celle des hommes. Et une ouvrière vit un an de plus qu’un homme cadre. Les raisons : une meilleure hygiène de vie, notamment une moindre consommation d’alcool, un meilleur suivi médical, particulièrement pendant les éventuelles grossesses, et une moindre exposition aux risques professionnels.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché