Et si on réseautait comme on drague sur Tinder ?

par Cadreo




Une société française a développé un outil de rencontres professionnelles sur smartphone. La presse américaine salue déjà l'application Sharp comme la plus utile pour les millenials toujours branchés sur leur téléphone.

"It's a match !" Si vous n'êtes pas un adepte de l'application de rencontres Tinder, cela peut se traduire par "ça colle, ça marche !". Une phrase choc pour signifier que deux personnes ont regardé, sur leur smartphone, leur profil respectif et se sont plu.

Le concept du "match" repose sur l'action du "swipe" (l'action de balayage sur les écrans tactiles) : à droite le profil vous intéresse, à gauche aux oubliettes.

> Ces expressions anglaises qui vous font passer pour le ringard du bureau

Ce concept a été repris par une société française qui a lancé l'application Shapr (à prononcer Shaper), dédiée aux rencontres professionnelles. Tous les jours, l'application présente une dizaine de profils différents basés sur ses intérêts professionnels, son expérience, ses passions et sa localisation. Une façon de rendre le réseautage plus proche du fonctionnement et des aspirations des millenials.

Un outil idéal pour les timides qui n'osent pas toujours se vendre lors de rencontres "in real life" ou les allergiques aux apéros networking. Shapr cartonne aujourd'hui aux Etats-Unis et dans les grandes villes européennes, notamment Paris et Londres, avec 300 000 membres enregistrés. Reste à voir si les utilisateurs ne confondent pas Shapr avec Tinder...

> 5 idées fausses sur le réseautage professionnel

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché