Etes-vous un manager toxique ?

par Cadreo




Il existerait cinq types de management toxiques, selon les auteurs du livre le « Management toxique ». Lequel est le vôtre ?

Toxique-manager90 % des managers toxiques n’ont pas conscience de leur comportement, selon Chantal Vander Vorst et Patrick Collignon, co-auteurs du livre le « Management toxique » (Eyrolles).  Et si c'était votre cas ?  Le management toxique ne se limite pas à harceler ses collaborateurs mais plus globalement limite la capacité des personnes encadrées à réaliser correctement leur mission. Certaines façons d'agir étant plus ou moins pesantes pour leurs équipes. Les deux auteurs ont établi 5 types de management toxiques, deux étant organisationnels, les trois autres interpersonnels. Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans ces descriptions...

Le manager despote

Lui son truc, c'est le pouvoir. Il aime briller et ne craint pas de monter le plus haut possible. C'est le manager qui déstabilise le plus. Pas question pour lui de lâcher sa place et encore moins de se laisser marcher sur les pieds. Et si c'était le cas lorsque vous envoyez des piques très ciblées en réunion ou que vous limitiez volontairement les informations à transmettre ? Si en plus vous avez tendance à déléguer les responsabilités pour n'endosser que les réussites et accuser votre équipe des ratés, vous êtes un manager despote.

Le manager mission impossible 

Qui ne souhaite pas voir son équipe réussir à 100% et plus ? Le manager Mission impossible peut-être plus que d'autres. Mais il s'y prend très mal. Missions et postes flous, ordres incohérents, absence de direction... Avec lui - ou peut-être vous - difficile de comprendre quelle direction prendre. Résultat : les collaborateurs se sentent perdus et leur résultat limité. Soyez à l'écoute des collaborateurs qui demandent des précisions, plus de "process" sur leur travail, ils ont peut-être des choses à vous reprocher.

Le manager antipathique 

Parfois les opposés s'attirent. Rarement quand il s'agit de management. Le manager antipathique c'est celui qui pense différemment d'un ou des membres de son équipe, et inversement. Quand l'exubérant rencontre l'effacé. Forcément ça clashe. Le managé se sent comme étant le "mal aimé". Chantal Vander Vorst et Patrick Collignon conseillent aux personnes travaillant avec un manager toxique de "méta-communiquer". C'est-à-dire d'exprimer ses impressions, ses malaises et de prendre la parole en disant "je". Si c'est le cas d'un de vos collaborateurs, posez vous les bonnes questions. Et réfléchissez à vos propres intolérances...  

Le manager 4X4

Elle ou il impressionne.  Personnalité brillante, le manager 4X4 vit dans le défi et le dépassement. Difficile pour ce manager d'envisager ralentir. Pourtant, les autres finissent sur le bas-côté, incapables de tenir le rythme. Il leur est encore plus difficile de lui faire comprendre qu'il en fait trop. Si vous entendez votre équipe déjà lessivée vous dire "tout va bien, on est dans les délais, pas besoin d'en rajouter", écoutez ce que ses membres ont à vous dire...

Le manager hyper

Hyper-perfectionniste, hyper-contrôlant, hyper efficace, hyper-ambitieux, hyper-présent. Ce manager est trop en tout. Et il fatigue ses équipes. Tout est urgent, important, tout le temps. Malheureusement dans ce cas, le manager a souvent besoin d'une thérapie pour s'améliorer. Les deux auteurs  « Management toxique » conseillent même aux entreprises de bien surveiller ces personnalités. Elles pourraient faire chavirer le navire sans même s'en rendre compte... 

Et parce qu'on est presque toujours le managé d'un manager, voici un test pour reconnaître si vous travaillez avec un manager toxique... Test issu de l'ouvrage de Management toxique.  

1 : Si vous deviez résumer votre environnement de travail, quelle phrase utiliseriez-vous ?

  • ¥ Quel manque d’organisation ! Un vrai bordel !
  • § A quelques frictions près, ça ne se passe pas trop mal.
  • ♦ C’est des malades ! Compétents, parfois géniaux, mais il faut pouvoir les suivre !
  • & On ménage le chef et ses susceptibilités. Il peut imploser à chaque instant.
  •  C’est la jungle !

2 : quelles sont vos pensées par rapport à votre manager ?

  • Au début, tout allait bien, mais depuis x temps, il m’en veut, sans que je sache pourquoi.
  • ¥ Qu’est ce qui va encore me tomber sur la tête ?
  • ♦  Il n’arrête pas de me critiquer. Tout ce que je fais est nul.
  •  Il m’intimide ou me met la pression gratuitement.
  • § Depuis le début, il ne supporte pas qui je suis/ce que je représente.

3 : A votre avis, votre manager est :

  •  Tyrannique.
  • & Immature, un éternel insatisfait qui fait périodiquement une crise.
  • ♦  Inépuisable, insensible à la souffrance et à l’échec.
  • § Peu ouvert, pas sympathique, stupide... bref, l’opposé de vous.
  • ¥ Un relais des échelons supérieurs, qui applique les consignes.

4 : votre manager vous reproche…

  • § Un trait qui lui déplait de votre caractère.
  • ¥ Votre immobilisme ou votre démotivation.
  • & Votre manque d’implication, comme si vous n’en faisiez jamais assez.
  •  Tout et rien. Quoi que vous fassiez, il trouve quelques chose à redire pour vous rabaisser.
  • ♦  Votre manque d’engagement, d’initiative… ce n’est jamais assez bien comparé à lui.

5 : par rapport  à une charge normale de travail, votre manager :

  •  Dit qu’il travaille énormément. Mais on se demande ce qu’il fait vraiment…
  • ♦ Travaille énormément. Il est inépuisable. Un bourreau de travail.
  • ¥ Assure sa part de travail et conserve beaucoup de pouvoir décisionnel sur le travail des autres.
  • § Assure sa part de travail.
  • A l’impression d’en faire jamais assez là où il en fait trop, et vice versa. Au final, il s’épuise pour rien, souvent.

6 : les consignes de votre manager sont :

  • § Claires.
  • ¥ Relativement claires sur vos responsabilités, peu sur votre pouvoir réel d’action.
  •  Pas vraiment claires, ce qui vous est souvent reproché après coup (j’avais pourtant demandé que...).
  • &Claires mais mal calibrées : il en attend trop par rapport à la tâche réelle.
  • ♦  Claires et très élevées en termes de quantité et de qualité.

7 : quelle est l’influence de votre manager sur l’ambiance de travail ?

  • ♦  Il place la barre tellement haut que la plupart des gens sont complexés et se sentent incompétents.
  • € Il participe activement ou passivement à la création d’un climat d’insécurité permanente, de peur diffuse. On ne sait pas sur qui « ca » tombera …
  • Ca dépend de son humeur. Parfois enthousiaste, parfois anxieux, parfois déçu, parfois en train de ruminer.
  • § Neutre. Mais il y les choses qu’il ne supporte pas.
  • ¥ Neutre, mais il organise mal le travail, ce qui est très démotivant.

8 : parmi ses collaborateurs, dont vous faites partie, votre manager a-t-il des préférences ?

  • ♦  Oui, il s’entoure de ceux qui fonctionnent comme lui et est assez peu accessible pour les autres.
  • § Non, pas plus que quelqu’un d’autre. Mais il y a ceux qu’il ne supporte pas.
  • ¥ Non pas plus que quelqu’un d’autre.
  • € Oui. Il a ses préférés qui ont tendance à lui lécher les bottes, et ses têtes de Turcs, qui ont en tendance à en avoir peur.
  • & Oui, souvent les nouveaux venus. Mais, généralement, ça ne dure qu’un temps…

9 : quand cela ne se passe pas comme il veut, mon manager…

  • € A tendance à me mettre une pression d’enfer pour avoir ce qu’il veut, quitte à faire des crises de colère et m’insulter.
  • § Stresse/et ou me reproche un aspect précis de ma personnalité.
  • ¥ Me parle surtout de mes responsabilités mais refuse de me céder le pouvoir d’action indispensable.
  • & Stresse et a tendance à être douloureusement déçu et à me le reprocher par la suite.
  • ♦  Stresse et a tendance à me planter là et ne plus rien me demander.

10 : qu’est-ce qui vous démotive, vous démoralise ou vous déprime le plus ?

  • & Les allusions pleines de reproche de mon manager qui a , envers moi, une agressivité incompréhensive.
  • € Les manières irrespectueuses de mon manager qui se croit tout permis et me traite comme un chien.
  • ¥ Etre limité dans mes mouvements alors que je devrais être plus autonome.
  • ♦  Quoi que je fasse, ce n’est jamais assez bien. On me laisse penser que je suis incompétent, ce qui est inexact.
  • § La disqualification systématique par mon manager, à qui je ne plais pas.
  • Vous avez une majorité de ¥ : Vous vivez un management toxique de type « missions impossible »
  • Vous avez une majorité de § : Vous vivez un management toxique de type « antipathie »
  • Vous avez une majorité de ♦ : Vous vivez un management toxique de type" 4x4"
  • Vous avez une majorité de & : Vous vivez un management de type « hyper »
  • Vous avez une majorité de € : Vous vivez un management toxique de type « despote »

 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché