Etre heureux au travail, c’est possible

par Cadreo




Entretien avec Jacques Lecomte, docteur en psychologie, pour une leçon d’optimisme inspirante sur le management humaniste. L’auteur exprime toute fois un regret : celui de l’enseignement dans les écoles de commerce, centré sur les techniques de recherche de profit.

bonheur-au-travail-article-Sylvie Aghabachian  : Votre livre « Les entreprises humanistes » se base sur la psychologie positive. De quoi s’agit-il exactement ?

Jacques Lecomte  : La psychologie positive s’intéresse à ce qui fonctionne bien chez les individus, les groupes et les institutions. Je suis très sensible à ces trois niveaux de la psychologie positive. Il ne faut pas la réduire au niveau personnel.

Vous évoquez trois grandes sources du bonheur au travail. Quelles sont-elles ?

La première est d’avoir un métier qu’on aime, quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle. J’ai rencontré des ouvriers, par exemple, qui sont heureux de fabriquer de belles pièces pour leurs clients. Ils manifestent une vraie fierté professionnelle. Le deuxième élément est le relationnel au travail...

Lire la suite sur Les Echos Business 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché