Pourquoi les femmes trentenaires quittent leur emploi

par Cadreo




Si vous pensez que c’est pour « s’occuper des enfants » vous avez tout faux.

Femme-cadre« Alerte cliché !», écrit Slate suite à la dernière publication du Consortium international de recherche pour le perfectionnement des cadres (ICEDR) : «Ce que les cadres doivent savoir sur les femmes de notre génération ». Lorsqu’une collaboratrice de talent quitte son emploi autour de la trentaine, certains employeurs peuvent penser « c’est pour raisons familiales ». La vérité est tout autre et finalement peu surprenante.

Pour son étude, l’ICEDR a interrogé des femmes âgées de 22 à 35 ans considérées comme des « étoiles montantes » dans leurs entreprises. Pour elles, c’est le salaire et leur rôle dans l’entreprise qui les amène à aller voir ailleurs. Le fait de vouloir fonder une famille n’arrive qu’en 5ème position. Les hommes eux citent comme première raison le manque d’opportunités professionnelles, le fait d’être mieux payé n’arrivant qu’en deuxième position.

Pour garder les femmes cadres, les entreprises doivent payer

En 2014 la Harvard Business Review rapportait l’expérience de Mike Cook, patron du cabinet d’audit Deloitte. Pour ce dernier, si les femmes ne représentaient que 10% des associés de l’entreprise, c’est parce qu’elles ont quitté un moment le cabinet pour s’occuper de leurs familles. Pourtant, un an après leur départ, 70% d’entre elles occupaient un poste à plein temps. Pour ne pas voir leurs talents s’envoler, le New York Mag suggère aux entreprises une parade en trois points :

1 – Payer les femmes plus, au moins autant que leurs collègues masculins.

2 – Payer les femmes plus, sans préjuger qu’elles veulent des enfants.

3 – Payer les femmes plus. Maintenant !

De quoi les aider à bâtir une stratégie RH à destination des femmes...

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché