La formation, premier pas vers une culture de sécurité

par Cadreo




Face à la multiplication des attentats dans le monde, de grandes entreprises ont adapté à l'ensemble de leur personnel la formation qu'ils réservaient auparavant aux salariés voyageurs, aux expatriés et aux collaborateurs localisés dans les pays à risques.

RisqueLes entreprises sont aujourd'hui nombreuses à s'interroger sur leur rôle, leur responsabilité et leur compliance en cas d'attaque terroriste. Organisme de formation spécialiste des secteurs de l'énergie et de l'eau, WLE a développé une expertise dans la sûreté. "Nous travaillions depuis longtemps pour le compte de grands groupes internationaux et d'entreprises locales au Mali, au Nigeria, au Niger ou au Mozambique, des pays difficiles, explique François Hussenot, son directeur général. Le risque terroriste y étant important, nous formons sur place nos intervenants et nos clients pour se préparer à la menace."

Après les attentats de Paris, plusieurs de ses clients français lui ont demandé d'adapter cette formation à l'ensemble de leurs salariés. En deux ans, plus de 4.000 personnes ont été formées, notamment des commerciaux appelés à fréquenter gares et aéroports. Ces sessions sont demandées par leur direction des ressources humaines, sous l'impulsion de directeurs de la sécurité de grandes entreprises notamment de l'énergie, dont Suez, mais aussi des secteurs de la pharmacie et du luxe.

Apprendre à gagner du temps

Ce matin-là, la formatrice Estelle Poulin, experte civile en management du risque, a convié le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale. L'invitation va permettre à ses deux représentants d'évaluer l'incursion d'une entreprise privée sur le terrain sensible de la formation face aux risques d'attentat, alors même que l'Etat a déployé guides et sites dédiés dans le cadre du plan Vigipirate. A l'aide de slides et de vidéos d'amateurs, cette ancienne de la sûreté aérienne tente d'instiller une "culture de la sécurité", inexistante en France.

Lire la suite sur Les Echos Business 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché