Intelligence artificielle et emplois pourraient faire bon ménage

par Cadreo




Selon les experts, les entreprises qui adopteront pleinement cette technologie pourraient doper leur chiffre d'affaires de 38 % d'ici à 2022, obtenir des marges plus importantes et accroître leurs effectifs de 10 %.

318514_intelligence-artificielle-et-emplois-pourraient-faire-bon-menage-web-tete-0301228103227C'est un sempiternel débat, mais pour le cabinet Accenture, la réponse est claire : l'intelligence artificielle (IA) ne détruira pas d'emplois. Bien au contraire ! Si les entreprises embrassent cette technologie, le cabinet de conseil anticipe déjà pour elles une augmentation de leur chiffre d'affaires de 38 % d'ici à 2022. Une hausse qui devrait se traduire par des marges plus importantes, mais aussi par un accroissement de 10 % de leurs effectifs. Mais, pour atteindre de tels taux de croissance, il faudrait d'abord redéfinir en profondeur les postes, restructurer la main-d'oeuvre et monter en compétence.

Beaucoup d'entreprises encore en phase d'expérimentation

Se diriger vers une intelligence artificielle créatrice d'emplois requiert l'adoption d'un plan en trois étapes, estime Accenture. Si certaines entreprises en sont encore à la phase d'apprentissage de la technologie, la plupart ont atteint celle de l'expérimentation de la technologie. En revanche, peu sont parvenues au dernier stade, celui du déploiement industriel. Une dernière étape au cours de laquelle les entreprises  ont déjà identifié les business cases pertinents, comprennent les problèmes complexes que l'IA peut résoudre, et trouvent de nouveaux modèles économiques.

Lire la suite sur Les Echos Business  

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché