La durée idéale pour une réunion : 37,5 minutes

par Cadreo




C'est un fait, beaucoup de réunions sont une perte de temps. La solution pour les rendre plus efficaces est pourtant simple : il suffit de raccourcir leur durée.

Waste-time-workSelon une étude d'Atlassian sur la perte de temps au travail les employés perdent en moyenne 31 heures chaque mois lors de réunions complètement inutiles. Pour arriver à ce résultat stupéfiant le calcul est simple : un employé assiste en moyenne à 62 réunions par mois et la moitié sont jugées totalement improductives. Ce qui représente une perte colossale de temps et d'argent pour les entreprises. D'autres études ont déjà montré que les cadres passent en moyenne 16 ans de leur carrière en salle de réunion et que les participants aux " meetings " font bien d'autres activités plus importantes comme checker leurs mails, ou même dormir, pendant ces réunions.

Abandonner le format d'une heure

Pour réduire le temps perdu,  Connie Williams un expert de la société Syneticsworld, spécialisée dans les process organisationnels a une solution miracle : passer de la traditionnelle réunion d'une heure à une réunion plus condensée de 37,5 minutes. Une durée optimale en termes de productivité selon lui.

"Vous prévoyez toujours de consacrer une heure pour une réunion mais le temps finit toujours par être dépassé de 5 minutes. Et 5 minutes avant la fin de la réunion l'organisateur reconnaît lui-même que tout le monde a perdu 55 minutes et qu'il est temps de prendre une décision" a expliqué ce spécialise au site 99u. "Mais le problème c'est que les gens sont déjà à moitié sortis de la pièce ; faites-leur une faveur et donnez-leur la possibilité d'atteindre cette épiphanie plus rapidement". Comment ? En réduisant de moitié la durée de la réunion : d'une heure en moyenne en comptant 5 minutes de retard, on arrive à 37.5 minutes.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché