La géolocalisation intra-muros des salariés n’est pas interdite

par Cadreo




Tendance Depuis la mi-avril, les déplacements de certains salariés de Sanofi à l’intérieur d’un site sont enregistrés sur une puce RFID. Une pratique permise par la CNIL qui exige uniquement le dépôt d’informations.

210221_la-geolocalisation-intra-muros-des-salaries-n-est-pas-interdite-web-tete-021898731771_660x442p_optSur le site de Gentilly, 3.000 salariés de Sanofi ont été équipés le mois dernier d’une puce d’identification par radio-fréquence RFID. Objectif : permettre à ces collaborateurs sans bureaux attitrés d’identifier rapidement un espace « bulle » ou une salle de réunion vacants parmi les 540 proposés. Reliée à une appli interne, cette puce, glissée dans un porte-badge permet, selon le laboratoire pharmaceutique, d’optimiser la gestion des espaces et de faire gagner un temps précieux aux équipes. Les syndicats n’ont pas vu la chose du même œil. A la demande des représentants du personnel, la puce a été installées sur un porte-badge non nominatif, au lieu du badge personnel. Cette pratique, peu courante, est pourtant parfaitement légale. « Le droit ne fixe que …

Lire la suite sur Les Echos Business

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché