Le délai de carence va changer pour les cadres

par Cadreo




L'accord sur l'assurance chômage, qui prévoit l'allongement du délai de carence pour les cadres n'a pas été signé par le syndicat CFE-CGC. Il va passer de 75 à 180 jours.

Après de longues négociations entre le patronat et les syndicats, le pacte de responsabilité a été signé cette semaine par presque tous les syndicats. A l'exception de CFE-CGC, le syndicat des cadres ayant dit non aux contreparties sociales prévues en échange d'allègement de charges des entreprises.

enter image description here

Allongement du délai

L'accord introduit en effet un changement majeur pour les cadres au niveau de l'indemnisation chômage. En cas de licenciement, les cadres devront désormais attendre 180 jours (au lieu de 75 auparavant) pour être indemnisés. Cet allongement a pour objectif de diminuer les coûts de l'assurance chômage, plus particulièrement pour les cadres qui touchent une indemnité de départ supérieure à celle prévue par la loi. A noter que ce nouveau délai de carence ne concerne pas les licenciés économiques. Selon la CFDT ce changement a aussi pour but de dissuader les entreprises de recourir à des pré-retraites déguisées à travers le dispositif de la rupture conventionnelle.

Mais pour le syndicat CFE-CGC, c'est surtout la question du délai de carence qui pose problème et qui l'a conduit à ne pas signer le pacte de responsabilité.

"Le fait de porter le délai de carence de 75 à 180 jours maximum avant de pouvoir toucher une allocation chômage est totalement inacceptable : c'est faire des économies sur le dos des cadres (...) L'indemnisation de rupture de licenciement est là pour compenser un préjudice et non pour suppléer les carences de l'assurance chômage" affirme le syndicat dans un communiqué. Pour le syndicat des cadres la solution résidait plutôt dans la surtaxe des CDD.

Le bras de fer entre le syndicat et le Medef devrait se poursuivre lors des négociations de branche et avec le gouvernement sur d'autres sujets liés à la fiscalité. Mais le pacte de responsabilité n'est pas remis en cause pour autant par cet "acte symbolique".

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché