Le numérique, un secteur porteur pour les cadres

par Cadreo




Avec plus de 90% des postes en CDI (contrat à durée indéterminée), un taux d'encadrement à 70% et une rémunération moyenne de 49 000 euros annuelle, les jeunes diplômés ont un bel avenir dans le numérique.

NumériqueUn emploi stable, rémunérateur, ouvert aux jeunes diplômés et qui permet d'évoluer. C'est ce qu'offre aujourd'hui le secteur du numérique, selon l'observatoire des métiers Opiiec. Mieux, le secteur pourrait actuellement absorber tous les ingénieurs formés sur une année. C'est dire si les besoins en recrutements sont importants.

Des Bac +5 mais pas que

Selon l'Opiiec, les Bac +5 et ingénieurs représentent plus de 80% des recrutements. Mais leur part tend légèrement à reculer notamment grâce à de nouvelles formations, comme l'école 42 par exemple, qui permet de renouveler le profil des candidats et de s'attarder davantage sur leur personnalité...

> Trouvez des offres de développeur

Les titulaires d'un Bac +2/+3, BTS, DUT ou licences professionnelles s'insèrent relativement facilement sur le marché de l'emploi, alors que les métiers pénuriques sont légion. Les commerciaux - ou mieux ceux ayant une double compétence, commerciale et informatique - sont également extrêmement recherchés.

Quelle rémunération moyenne ?

Question rémunération, le numérique offre des perspectives intéressantes. La rémunération moyenne est de 48 800 euros par an, avec un salaire d'entrée autour des 35 000 euros. Les postes sont à 94% pourvus en CDI, dont 70% sont des postes d'encadrement.

> Etes-vous suffisamment payé ? Faites le test avec notre outil salaire ! 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché