Les 10 éléments d’une carte de visite parfaite

par Cadreo




Comment être sûr que votre carte de visite contient toutes les informations nécessaires ? Voici un rappel en image bien utile des 10 éléments qui doivent y figurer.

Carte-visite-parfaiteDans une infographie intitulée « anatomy of a business card », le site Design Mantics dissèque la carte de visite parfaite, avec ses dimensions standard (environ 8,5cm par 5,5cm), mais surtout les éléments-clés à imprimer absolument sur ce petit bout de carton qui sert à échanger ses coordonnées professionnelles depuis près de 400 ans ! Si chacun a un avis subjectif sur la carte de visite parfaite, voici quelques indications auxquelles vous n’avez pas forcément pensé.

  • Le nom. Selon Design Mantics le nom doit être évidemment bien visible, dans le coin en haut à gauche de la carte dans une typo lisible et de grande taille.
  • L'intitulé de poste. A placer sous le nom dans une police un peu plus petite afin que vos interlocuteurs fassent le lien entre vous et votre fonction.
  • Le logo de votre société. La carte de visite doit être au couleurs de votre marque et refléter son univers graphique avec bien sûr un logo bien visible.
  • Un mot-clé sur son activité. A moins que votre entreprise soit mondialement connue, il est toujours bon de préciser son activité en quelques mots-clés ou alors en mettant sa baseline si elle est parlante.
  • Les coordonnées étendues… L’utilité d’une carte de visite tient aux coordonnées directes qui permet aux personnes de votre réseau de vous contacter facilement. Numéro de téléphone évidemment, adresse mail, portable… Le numéro de fax tend à disparaître au profit de liens vers les profils sociaux : noms de comptes Twitter ou réseaux sociaux sur lesquels on peut vous retrouver : LinkedIn, Facebook…
  • Une photo. Un élément auquel on ne pense pas spontanément mais qui permet de mettre immédiatement un visage sur un nom : grâce à une photo-portrait, on se souvient mieux de vous. Sinon, estime Design Mantic, votre carte de visite « ne sert à rien ».
  • Un call to action. Ajouter un CTA (call to action) comme « appelez-moi », ou « restons en contact » permet d’aller plus loin que le traditionnel échange de cartes. L’appel à contact lève les freins éventuels.
  • Prévoir une « bleed area ». Pour la conception de la carte, il est nécessaire de ne pas prévoir une "bleed area", l’équivalent du « fond perdu » en français : en laissant déborder une image sur l’extérieur du format final du document on est sûr que la découpe ne fera pas apparaître du blanc sur les bords. Les découpes ne sont pas toujours égales, en prévoyant ce bord plus large on évite les mauvaises surprises.
  • Un verso sur lequel on peut écrire.  Avez-vous déjà essayé d’écrire sur une carte de visite avec une finition brillante ? C’est impossible et ça laisses des traces. Pourtant si vous collecter de nombreuses cartes de visites avoir un espace au verso où il est possible de prendre quelques notes, c’est très utile pour qualifier vos contacts et vous souvenir qui fait quoi et pourquoi vous devriez recontacter telle ou telle personne.
  • 10. Un QR Code ? Bon avouons-le on a quelques doutes sur l'intérêt de ce dernier élément. Mettre un QR code peut faire un peu has been, un lien peut suffire. Après, libre à vous d’ajouter un élément scannable par un mobile mais ça risque de surcharger inutilement votre carte de visite.

The Anatomy Of A Business Card Courtesy of: Designmantic.com

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché