Les 5 profils types du stratège d'entreprise

par Cadreo




La fonction de chief strategy officer n'est pas nouvelle. Mais dans un contexte économique toujours plus incertain, il a plus que jamais son rôle à jouer. Voici les 5 profils-types des responsables de la stratégie selon McKinsey.

Stratege-entrepriseLe poste de chief strategy officers (CSO) existe depuis les années 80 dans les entreprises. Le Cabinet McKinsey a voulu en savoir plus sur ces stratèges en interrogeant 350 spécialistes partout dans le monde. Des experts dont le rôle va bien au-delà de la planification opérationnelle.

D'autres facettes importantes du stratège émergent à travers cette étude "Rethinking the role of the strategist", comme la mobilisation des ressources, y compris à l'extérieur de l'entreprise ou les capacités à anticiper les évolutions des marchés sur le long terme. Certains de ces rôles sont dévolus à certains stratèges et changent selon les types d'organisation. Au total, d'après les réponses de 350 professionnels, Mc Kinsey a identifié 13 facettes différentes du métier et 5 profils-types des stratèges d'entreprise.

L'architecte

C'est le profil le plus répandu avec 40% des Chief strategy officers. L'architecte est fortement orienté vers le développement du business et de la croissance organique de l'entreprise. Il monitore la concurrence pour définir de nouveaux objectifs ambitieux et les moyens de les atteindre. Il se base sur l'analyse des forces et des faiblesses de l'entreprise pour construire sa stratégie.

 Le mobilisateur

Le mobilisateur intervient à différents niveaux de l'entreprise en cherchant à mobiliser l'organisation dans son ensemble vers la stratégie définie. Ses efforts tendent à bâtir un "QI organisationnel"  élevé en expliquant le bien-fondé de la stratégie à tous ceux qui vont devoir la porter sur le terrain. Il synthétise la stratégie de l'entreprise en messages faciles à communiquer pour qu'elle se traduise en actions concrètes. Ces profils représentent environ 20% des CSO.

Le visionnaire

Les visionnaires sont minoritaires chez les stratèges. Leur mission est d'observer le marché pour identifier les tendances et les ruptures susceptibles de créer des opportunités, mais aussi des risques pour le business de l'entreprise. Avec le big data, le visionnaire a désormais à sa disposition de nombreuses données pour l'aider à anticiper les évolutions du marché. Son rôle va plus loin que la simple observation, le visionnaire est là pour faire prendre un temps d'avance à l'entreprise et définir une stratégie qui n'est pas dictée par la concurrence ou les tendances conjoncturelles.

L'arpenteur

Comme le visionnaire, l'arpenteur représente 14% des profils de stratèges. Il cherche lui aussi les tendances sur le long terme, avec un côté explorateur encore plus prononcé et une vision sur une échelle encore plus grande, de l'ordre du siècle. Les arpenteurs ont une connaissance profonde des marchés régulés et des systèmes de lobbying. L'arpenteur de talent n'hésite pas à aller piocher des idées dans des secteurs totalement différents du sien. Son rôle est d'assurer la santé de l'entreprise sur le très long terme.

Le gestionnaire de fonds

12% des stratèges sont des Fund managers concentrés sur la performance de l'entreprise. Ils sont là pour ajuster en permanence les ressources de l'organisation. Leur stratégie aide l'entreprise à saisir des opportunités de business ou à quitter des marchés quand c'est le moment. On les trouve plus souvent dans des secteurs qui évoluent très vite, comme les biens de consommation, ou dans des conglomérats industriels de grande taille. Les analyses des gestionnaires de fonds servent à prendre les bonnes décisions pour rééquilibrer les portefeuilles.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché