Les cadres passent plus de 5 heures chaque jour à consulter leurs mails

par Cadreo




L’utilisation des outils de communication professionnels prend de plus en plus de temps. En moyenne, les cadres français consacrent plus de 5 heures et demi à répondre aux e-mails.

Check-mailPlus de la moitié de la journée de travail consacrée à checker ses mails, plus de 16 années passées en réunion dans une carrière…. Pas étonnant que les cadres soient débordés et stressés. Selon une étude réalisée par Adobe auprès de 1600 cadres en Europe et aux Etats-Unis, le mail est en effet l’outil principal pour communiquer en entreprise et rester connectés avec les collègues. Quitte à y passer beaucoup trop de temps.

Les cadres français plus accrocs que la moyenne

Les cadres français sont d’ailleurs partie de ceux qui sont les plus accros à leur messagerie électronique : avec 5,6 heures quotidiennes pour traiter les mails ils sont au-dessus de la moyenne globale dans les pays étudiés par Adobe (5,4 heures en moyenne par jour).

La consultation des mails commence dans le lit

Les cadres sont hyper-connectés, 22% d’entre-eux en ont bien conscience et avouent regarder « beaucoup trop souvent leurs mails ». Pour une majorité des cadres français (73%), la consultation de la messagerie professionnelle ou personnelle se fait même avant d’arriver au travail. 20% ouvrent leurs mails avant de sortir du lit, et 35% pendant le petit-déjeuner ou en s’habillant le matin.

Le smartphone accentue le phénomène de blurring

La consultation des messages personnels déborde aussi sur la vie pro et contribue à gommer la frontière entre les deux sphères (c’est le fameux phénomène du blurring). 87% des cadres français reconnaissent ainsi consulter leurs messages privés pendant leurs heures de travail et à l’inverse, 74% des cadres consultent leurs mails pros et personnels en dehors des horaires de bureau.

L’hyper-connexion s’explique en partie par la facilité d’accès à la messagerie qu’elle soit pro ou perso. 69% des cadres français y accèdent via leur smartphone qu’ils ont toujours sous la main. A tel point, affirme Adobe, que « le geste est devenu presque automatique pour de nombreux salariés ». Consulter ses mails sans arrête n’est pourtant pas très bon en termes de stress et de productivité.

Faire une pause de detox ou de déconnexion

En France, les cadres sont moins d’un tiers (28%) à s’imposer une détox digitale pour réduire le temps passé à vérifier les mails. La pratique est plus répandue en Grande-Bretagne où 35% des cadres font des séances de détox et surtout en Allemagne où 42% des cadres ont déjà fait une cure.

Une coupure salutaire pour les cadres qui en ont tiré des bénéfices, ils se sont sentis plus détendus et près d’un tiers se dit même « libéré » de ne plus regarder aussi souvent leurs mails après une phase de détox. De quoi relancer le débat sur le droit à la déconnexion !

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché