Les cadres français rêvent d'expatriation

par Cadreo




94% des cadres français sont prêts à s'expatrier, c'est un record mondial. D'après une enquête réalisée par Boston Consulting Group et Cadremploi, ils sont particulièrement intéressés par les pays anglo-saxons.

Passeport-expatriation

Au niveau mondial, 64% des cadres se disent prêts à saisir des opportunités de carrière à l'étranger et la proportion est encore plus importante en France avec 94% des cadres qui se disent prêts à quitter le pays pour trouver un travail. Partir travailler à l'étranger représente à leurs yeux une opportunité professionnelle envisageable. Cette proportion élevée est le signe que la mobilité internationale est devenu un passage presque obligé pour les cadres. "La globalisation est rentrée dans les moeurs des talents, ces personnes au fort potentiel que nous avons interrogées", a expliqué Jean-Michel Caye, directeur associé de Boston Consulting Group à Paris en commentant les résultats de l'enquête réalisée par BCG auprès de 200.000 personnes dans 189 pays différents.

94% des cadres en recherche d'emploi prêts à partir

Les cadres français sont parmi les plus mobiles dans le monde (du moins au niveau des intentions), à égalité avec les Néerlandais. 94% des cadres français en recherche d'emploi se disent prêts à partir travailler à l'étranger, c'est un record. Et parmi les destinations qui les attirent le plus, les pays anglo-saxons figurent en tête de liste. Le tiercé gagnant du classement des pays jugés les plus attractifs pour s'expatrier est ainsi composé des Etats-Unis (42% des cadres s'y verraient bien), de la Grande-Bretagne (37% des réponses) et du Canada (35%).

Ce sondage dresse aussi le profil-type du candidat à l'expatriation : diplômé, en recherche active d'une opportunité professionnelle et... ouvert à de nouveaux horizons.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché