Les femmes cadres boivent plus d’alcool

par Cadreo




Si la consommation d’alcool a tendance à baisser en France les femmes cadres ont tendance à plus boire qu’auparavant.

Femmes-cadres-alcoolDans sa grande enquête sur la consommation d’alcool, l’OCDE a relevé une différence très nette entre les hommes et les femmes. Les hommes avec un niveau peu élevé de diplômes ont tendance à plus boire que la moyenne, alors que chez les femmes, c’est l'inverse. Les femmes cadres avec des postes élevés seraient ainsi plus enclines à consommer régulièrement de l’alcool en grandes quantités.

Plus d’occasions de boire de l’alcool

D’après l’OCDE, cette différence s’expliquerait par les sollicitations plus nombreuses auxquelles sont confrontées les femmes cadres. Plus de sorties potentielles avec des collègues, plus de déjeuners clients, plus de séminaires entraîneraient une consommation plus importante d’alcool chez cette catégorie de la population. Une sur-consommation « sociale » qui n’est pas sans risque.

Deux fois plus de risque d’avoir une consommation « nocive »

« En France, les femmes ayant un niveau d’éducation élevé ont deux fois plus de risque d’adopter une consommation nocive que les femmes ayant un niveau d’éducation faible, alors que les hommes ayant un niveau d’éducation faible ou moyen sont plus à risque » précise l’OCDE dans son rapport qui préconise une approche différenciée du problème d’alcool. Si la consommation a tendance à baisser ces dernières années se situant en moyenne à 10 litres d’alcool pur par an  et par habitant (soit moitié moins que les doses consommées dans les années 70), les Français restent légèrement au-dessus de la moyenne.

 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché