Pour être un meilleur manager, devenez émotionnellement intelligent !

par Cadreo




Depuis sa découverte dans les années 90, l'intelligence émotionnelle est devenue une compétence de plus en plus recherchée en entreprise. Cette forme d'intelligence serait même plus efficace que le seul quotient intellectuel.

EmotionLa raison contre les émotions ? Même au pays de Descartes, la séparation du coeur et de l'esprit n'est plus d'actualité. A la recherche de nouvelles grilles d'analyse pour évaluer les managers, les entreprises se sont emparées du concept d'intelligence émotionnelle. Celui-ci a été mis en évidence au milieu des années 90 et prône que les meilleurs éléments ne sont pas toujours ceux qui ont le QI le plus élevé, mais ceux qui maîtrisent le mieux leurs émotions.

"On sait aujourd'hui que l'intelligence est multiple : il y a par exemple l'intelligence mathématique, l'intelligence kinesthésique mais aussi l'intelligence émotionnelle", détaille Christophe Haag, professeur associé en comportement organisationnel à emlyon business school. Une intelligence déterminante dans la vie professionnelle. Elle suppose la capacité à contrôler ses émotions et celles des autres, mais aussi à utiliser cette information pour orienter ses actions.

> Comment changer ses (mauvaises) habitudes et celles de ses collaborateurs grâce aux neurosciences ?

Interrogé par le magazine Psychologies, Daniel Goleman , auteur de L'intelligence émotionnelle, Accepter ses émotions pour une intelligence nouvelleestime les 5 compétences suivantes décisives dans la réussite d'une carrière : la conscience de soi, la maîtrise de ses émotions, la motivation, l’empathie et la capacité à entrer en relation. Considéré comme le père de "l'intelligence multiple", Howard Gardner juge que ces compétences permettent de mieux coordonner les efforts d'un réseau d'individus, de mieux négocier des solutions, de se poser comme médiateur et de savoir prévenir et résoudre les conflits. "Une personne avec un bon quotient émotionnel est au service de la performance", confirme Laurent da Silva, Directeur général de Badenoch & Clark. Récemment cette filiale du Groupe Adecco annonçait le lancement de la solution RH QE Pro, visant à évaluer le quotient émotionnel des managers et dirigeants d'entreprise. "Quotient intellectuel et quotient émotionnel sont deux éléments essentiels en matière de recrutement et se complètent. Mais contrairement au QI, relativement figé à l’âge adulte, le QE peut se développer et évoluer tout au long de la vie, notamment grâce à l’entraînement", explique Laurent Da Silva.

Un point de vue confirmé par Christophe Haag qui a participé à la création de cet outil. "L'intelligence émotionnelle peut se développer avec le temps. On sait par exemple que les lecteurs de romans ont davantage d'empathie". Plus concrètement, comment utiliser positivement ses émotions au travail ? "Imaginons que vous ayez subi un revers professionnel, a priori vous serez ensuite dans un état mélancolique. Cette émotion est nécessaire pour comprendre et accepter l'échec. Si en évaluant vos émotions, vous vous découvrez sous le coup de la colère, qui mène à la rage, vous pourrez plus facilement maîtriser cette émotion et prendre ensuite de meilleures décisions", poursuit Christophe Haag.

Êtes-vous émotionnellement intelligent ? 

Comment évaluer son intelligence émotionnelle ? La solution payante créée par Badenoch & Clark s'adresse essentiellement aux entreprises lors de leurs recrutements. Mais vous pouvez tester l'application Dr Mood permettant d'évaluer ses émotions en répondant à certaines questions depuis son portable. Autre moyen d'évaluation, en 2015, le docteur Travis Bradbery (co-auteur de Intelligence émotionnelle 2.0) publiait sur LinkedIn, la liste des 18 signes caractérisant un quotient émotionnel élevé. Nous avons traduit les 14 points qui nous semblaient les plus pertinents. Alors, êtes-vous émotionnellement intelligent ? 

  • Vous avez un vocabulaire émotionnel soutenu

Les personnes avec un QE élevé maîtrisent leurs émotions car elles les comprennent et possèdent un large vocabulaire pour les décrire. Quand de nombreuses personnes pourraient seulement dire qu'elles se sentent "mal", les personnes émotionnellement intelligentes exprimeront leur "irritabilité", leur "frustration", leur "anxiété", etc. Plus les mots choisis sont précis, plus elles comprennent les émotions et plus elles sont capables de les maîtriser.

  • Vous êtes curieux des gens 

Peu importe qu'elles soient extraverties ou introverties, les personnes émotionnellement intelligentes sont curieuses de celles et ceux qui les entourent. Cette curiosité est le fruit de l'empathie, un des signes les plus probants d'un QE élevé.

  • Vous n'avez pas peur du changement 

La flexibilité et l'adaptation au changement sont un autre marqueur du QE. La peur du changement paralyse et limite ses chances de succès et bonheur. Les personnes qui ont un fort QE recherchent au contraire la nouveauté.

  • Vous connaissez vos forces et faiblesses 

Les personnes qui ont un fort QE, outre qu'elles comprennent leurs émotions, savent ce qui est bon ou mauvais pour elles. Elles interprètent également mieux les environnements qui conduisent au succès.

  • Vous avez un bon jugement sur les autres

L'empathie toujours : un QE élevé permet de mieux "lire" les gens. Ils ne sont pas un mystère, il est possible de voir au-delà de ce qu'ils veulent bien donner à voir...

  • Vous n'êtes pas susceptible 

Les personnes qui présentent un fort QE sont confiantes, ouvertes d'esprit et ont la peau dure ! Elles maîtrisent l'autodérision, et font davantage la part entre l'humour et l'insulte.

  • Vous savez dire non 

L'intelligence émotionnelle est synonyme de self-control. Plus vous avez des difficultés à dire "non", plus vous êtes sujet au stress, au burnout et à la dépression. Quand il faut dire "non", les personnes avec un QE élevé évitent de répondre "Je ne pense pas pouvoir le faire". Dire simplement "non", c'est s'engager pleinement sur ce à quoi vous avez au préalable dit "oui".

  • Vous prenez du recul

Les personnes émotionnellement intelligentes prennent de la distance par rapport à leurs erreurs, sans pour autant les oublier. Mais en les maintenant à distance, elles s'adaptent et s'ajustent pour réussir ensuite. A penser sans cesse à ses erreurs, on crée de l'anxiété. A toujours les oublier, on prend le risque de les répéter.

  • Vous donnez sans rien attendre en retour 

Imaginez que vous tenez une conversation intéressante à propos d'un livre. Si plus tard, vous revoyez votre interlocuteur et lui offrez le livre, il sera content. Les personnes ayant un fort QE entretiennent de bonnes relations sociales car elles pensent toujours aux autres.

  • Vous n'êtes pas rancunier

Les personnes rancunières sont souvent dans un état de stress important. A l'inverse, en développant son QE, il est possible de passer outre ce sentiment et de préserver sa santé.

  • Vous neutralisez les personnes toxiques 

Face à une personne toxique, ceux ayant un QE important font en sorte de maîtriser leurs sentiments pour ne pas se laisser entraîner à de la colère ou de la frustration.

  • Vous ne recherchez pas la perfection 

La perfection n'existe pas et les personnes émotionnellement intelligentes le savent mieux que les autres. Si vous visez l'excellence, vous échouerez et cela pèsera sur la suite de votre carrière.

  • Vous êtes content de ce que vous avez 

Exprimer sa gratitude permettrait de faire chuter de 23% l'hormone du stress, le cortisol. C'est aussi ressentir davantage d'énergie et bien-être.

  • Vous déconnectez 

Prendre du recul est un signe d'intelligence émotionnelle. Des études ont montré que faire un break dans la lecture de ses mails permettait de faire reculer le niveau de stress...

Selon le Financial Post, "il semble que l'intelligence émotionnelle remplace désormais l'évaluation des compétences traditionnelles". Qu'en penser ? Pour la revue Travailler cette méthode prouve "combien le management est sensible à des réponses pratiques". Et pour recruter, c'est probablement moins hasardeux que la graphologie...

> J'ai testé la graphologie 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché