Comment manager des collaborateurs râleurs, blasés, tire-au-flanc et pessimistes ?

par Cadreo




Il y a celui qui débine tout le monde, celui qui se porte mieux en en faisant le moins, celui qui traîne des pieds tout le temps... Les personnalités difficiles sont multiples, voici quelques pistes pour apprendre à les gérer.

Manager_opt (1)"Comment font tous les cons pour vivre en bonne intelligence ?" Si comme Frédéric Dard vous vous demandez comment gérer des équipes infestées, si ce n'est de cons, du moins de personnalités difficiles, nous avons (peut-être en partie...) la réponse à votre question.

> Les 7 qualités d’un bon manager

Le tire-au-flanc

Son lieu de travail favori ? La salle de pause. Sa technique pour ne rien faire ? L'évitement. Flemmard et un peu roublard, le tire-au-flanc n'hésitera pas à se dire surbooké pour éviter d'accepter une tâche supplémentaire, voire la seule de sa journée... Agaçant !

Comment le/la gérer ? Vous pourriez avoir envie de lui remonter les bretelles. A juste titre et pourtant ce serait contre-productif. Idéalement, il faut réfléchir à la cause de ce comportement. Si c'est par manque de reconnaissance ou d'attribution précise à un poste, c'est au manager de chercher une solution. Si c'est par fainéantise pure, coincez le ! Pour ce faire, en réunion d'équipe vous lui attribuez une mission intéressante et valorisante. Aidez-le à la réaliser et s'il échoue malgré votre aide, il faudra sérieusement le questionner sur sa place dans la société.

Le blasé

Il lève souvent les yeux au ciel. Aucun projet n'a grâce à ses yeux. Il se désintéresse de son travail. Vous avez sans aucun doute affaire à un collaborateur blasé. Maintenant, il faut éviter qu'il distille sa mauvaise humeur et son apathie.

Comment le/la gérer ? Il est important de ne pas se laisser entraîner dans son cycle négatif et donc rester positif face au changement. Ensuite, si c'est un junior qui travaille depuis quelques années dans l'entreprise, soyez à l'écoute de ses attentes professionnelles. Sont-elles compatibles avec les plans de l'entreprise ? Testez ses motivations et accompagnez-le. Si c'est un senior qui plafonne, n'hésitez pas à lui proposer d'en parler, de l'aider à réaliser un bilan professionnel. Il faut délimiter les missions qui l'intéressent et éventuellement trouver comment à nouveau le challenger. A défaut, les formations professionnelles sont une autre piste à lui suggérer...

Le râleur

Il veut tout et son contraire. Il râlera volontiers parce qu'il a trop de travail mais sera encore plus contrarié si vous lui retirez un dossier précisément parce qu'il est sous l'eau... Râleur certes mais pas négatif, ça tombe bien, il est plus simple à manager.

Comment le/la gérer ? Un peu comme un enfant... Le râleur type est dans la contrariété certes mais surtout dans la contradiction. Il suffit de lui laisser entendre que sa charge de travail ne lui permet pas de gérer tel dossier pour qu'il veuille s'en emparer. C'est une personnalité qui aime se faire prier. Et qui fera le job, en râlant, certes mais le boulot sera fait. Bref, laissez-le bougonner !

Le pessimiste 

Il est dans votre équipe mais il y a peu de chances que vous ayez demandé à travailler avec. S'il se plaint comme le râleur, il ne fait pas que rechigner à la tâche. Il se dévalorise également et explique pourquoi son travail ne sera pas bien fait. Agaçant hein ?!

Comment le/la gérer ? "Je ne peux pas", "je ne sais pas", "je n'ai pas le temps"... Le pessimiste est fondamentalement plombant. Vous pouvez tenter l'humour pour l'aider à le comprendre.  "Tiens, ça faisait longtemps que tu n'avais pas rouspété !" S'il ne comprend pas l'allusion, n'hésitez pas à lui montrer que son comportement est délétère pour l'équipe et que ça ne sert absolument pas sa carrière. Là encore, la discussion est le meilleur remède à son mal. Il faut lui montrer ses réalisations, le valoriser sans se laisser pourrir pas ses jérémiades.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché