Managers : faut-il vraiment prendre de bonnes résolutions pour 2017 ?

par Cadreo




C'est de saison ! A l'approche de chaque nouvelle année, on se prépare intérieurement à la liste des changements à venir, avant de les déclamer à tous. Pourtant, une fois sur deux (proportion au doigt levé), les bonnes résolutions tombent à l'eau. Est-ce bien raisonnable pour 2017 de poursuivre sur ses échecs passés ?

L'année prochaine, je m'organise mieux. Je lâche mon portable en réunion, je fais le tri régulièrement dans ma boîte mail, j'optimise mon temps, je gère au plus près mes collaborateurs et je saisis enfin l'opportunité de prendre du galon. Ça c'est pour le côté pro, côté perso il y a bien évidemment l'envie d'arrêter la cigarette, la perte de poids, un meilleur équilibre alimentaire, la reprise d'un sport... Quand il s'agit de casser de vieilles habitudes, la liste de nos envies est quasiment infinie.

> 9 astuces pour ne plus être débordé au travail

MTwain-citation

Pourtant, il y a fort à parier que vous en avez déjà prises certaines l'an dernier, peut-être les mêmes qu'en 2015 et auparavant, jamais tenues. Rassurez-vous : seulement 8% des personnes qui prennent de bonnes résolutions de fin d'année s'y tiennent, selon une étude menée par l'Université de Scranton. Cela s'explique en partie parce que de nombreuses personnes veulent changer du tout au tout en visant des objectifs quasi intenables. Et plus on écoute les décisions de nos collègues ou amis, plus on a tendance à exacerber ce problème, explique la BBC.

La clé du succès en 2017

Comment faire pour tenir ses bonnes résolutions ? Si vous vous sentez vraiment prêt à changer vos habitudes, commencez maintenant ! N'attendez pas le 1er janvier - voire le 2, "après élimination des excès" - pour commencer. A trop procrastiner, vous rendrez la chose encore plus difficile... Vous envisagez de vous remettre à la course à pieds ? Enfilez maintenant vos chaussures de course et démarrez par un petit footing plutôt que d'annoncer courir un marathon d'ici un mois. Mieux vaut commencer par grimper la colline que de s'attaquer directement à la montagne.

Évitez aussi de trop "la ramener". "La pire des choses à faire est d'annoncer à tout le monde vos bonnes résolutions car vous prenez déjà cela comme une forme de récompense. Les petites victoires du présent sont les défaites de demain", poursuit la BBC. Et si vous avez déjà échoué par le passé, changez votre fusil d'épaule. Donnez-vous un autre objectif, plus réaliste, et surtout cherchez du plaisir dans cette bonne résolution. On a assez souffert en 2016, pas besoin d'en rajouter en 2017 !

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché