Entre les managers et les collaborateurs, c'est l'incompréhension

par Cadreo




Alors que les managers s'estiment bons, leurs équipes jugent au contraire travailler avec des chefs nuls, selon la dernière étude de l'Observatoire du Management réalisé par OasYs Mobilisation.

Manager_opt (1)En 2007, une étude réalisée par le cabinet BPI et par BVA permettait au journal Le Monde de titrer "Les managers français sont parmi les plus mauvais". Ce que leur reprochaient les collaborateurs ? Essentiellement d'être mous et incompétents. Face au manque de suivi de leur travail, un Français sur deux reconnaissait ne pas suivre les directives de son supérieur hiérarchique.

Dix ans plus tard, rien ne semble avoir changé... L'étude 2017 de l'Observatoire du Management de OasYs Mobilisation montre qu'entre managers et collaborateurs un fossé demeure. Par exemple, 86% des managers se disent très engagés, contre 59% des collaborateurs. Ces derniers se sentent inutiles, à l'inverse des managers. Pourtant, 51% des sondés pensent que leur N+1 ne prend pas la peine de donner du sens à leur travail et 53% ne pas avoir de feedbacks pour progresser, contre 87% des managers qui estiment les guider dans leur travail. Les salariés les moins engagés travaillent davantage dans les grandes entreprises que dans celles de moins de 50 salariés.

94% des managers pensent être de bons chefs 

Si près d'un salarié sur 2 déclare déclare ne pas avoir un "bon" chef, bizarrement, ou pas, 94% des managers se jugent "bons". En cause, un management trop uniforme, jugent les auteurs de l'étude. Mais les managers ont aussi leurs préoccupations. 40% d'entre eux se disent lassés par les changements permanents qu'ils estiment aussi décourageants pour les employés. De même 43% des managers se déclarent démunis face à un nouveau projet.

Autre information : 82% des managers admettent que les risques psycho-sociaux ne sont pas un sujet "bidon". Même si 18% d'entre eux affirment que ceux qui se plaignent le plus sont souvent ceux qui en font le moins. Malgré tout, ils ont conscience que les risques psycho-sociaux impactent la performance de leurs équipes...

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché