Les métiers cadres les plus recherchés en 2018

par Cadreo




Tous les signaux sont au vert pour les cadres : logiquement, ils demanderont des augmentations de salaire en 2018...

Dans son étude Salary Survey 2018 Europe, le cabinet de recrutement international Robert Walters dresse un panorama du marché de l'emploi cadres. Il a étudié différents secteurs professionnels : comptabilité, banques, conseil, immobilier, ingénierie, juridique, technologies de l’information, ressources humaines et commerce.

Des secteurs qui profitent tous de la reprise actuelle. Sans surprise, les cadres vont demander une augmentation qu'ils espèrent comprise entre 7 et 15 % cette année. "Notre étude montre que les cadres des entreprises privées sont à l’écoute du marché de l’emploi", explique au Monde, Antoine Morgaut, président Europe & Amérique latine de Robert Walters.

> Près d'un cadre sur 2 va demander une augmentation de salaire en 2018

Les secteurs qui recruteront le plus en 2018

Le secteur de la banque et assurance a recruté davantage en 2017, notamment sur les fonctions commerciales. Les candidats s'attendent donc à une hausse de leur salaire entre 4 et 6 %.

Idem au sein des cabinets de conseil, où les postes en lien avec la transformation numérique des entreprises ont été importants l'an dernier. Les candidats ne s'y trompent pas : 42 % sont en veille active et ils comptent bénéficier d'une hausse de salaire de 4 à 10 %.

Les RH ne sont pas en reste. Il faut dire que l'année 2017 a été riche pour les ressources humaines : loi travail, ordonnances Macron, ruptures conventionnelles collectives, etc. Pour cette fonction, la hausse de rémunération devrait atteindre jusqu'à 15 %.

Le BTP durement touché pendant la crise redémarre également, notamment dans la construction neuve. Le secteur recrute des conducteurs de travaux et des directeurs de programmes immobiliers, entre autres.

Parmi les secteurs qui recrutent le plus en 2018 : l'information et les télécommunications, avec plus de 8 % d'offres d'emploi supplémentaires.

Europe is back !

Après 10 ans de stagnation, l'économie européenne repart en flèche, en France cela se traduit par une hausse significative des recrutements. "Les embauches ne sont plus limitées à Paris, l'ensemble du territoire français profite de la reprise", note le cabinet. Et d'expliquer que les profils les plus expérimentés, ceux qui permettront aux entreprises de revoir leur modèle de fonctionnement et les aideront à prendre le virage du numérique, seront particulièrement recherchés. Mais, prévient le cabinet, "Les employeurs auront du mal à retenir leurs talents si elles ne revoient pas leur modèle de management et si elles n'offrent pas d'options de travail plus flexibles". Salaire, intérêt des missions et respect de l'équilibre vie privée et vie pro sont en effet les premières motivations des candidats.

> Cadres : 2018, l'année du changement d'emploi

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché