Le numérique facteur de compétitivité pour les cadres

par Cadreo




Alors que l’économie française peine à trouver des relais de croissance et des leviers de compétitivité, les cadres voient en l’innovation digitale un véritable accélérateur de performance pour les secteurs « traditionnels » et un véritable espoir de développement et de conquête à l’internationale grâce aux fleurons français du secteur du numérique.

baro-eco-VISUSi les cadres semblent avoir le moral dans les chaussettes en ce début d’année 2016, leurs avis est beaucoup plus optimiste en ce qui concerne le numérique et ses bénéfices pour les entreprises. Le Baro-Eco du mois de mai, réalisé par Viavoice pour HEC, « Le Figaro » et France Inter, révèle en effet un véritable enthousiasme pour le digital. Interrogés sur l’impact du digital dans leurs missions quotidiennes, 76% des cadres estiment que le numérique leur simplifie leur travail, quels que soit leurs missions et leurs secteurs d’activité. Parmi ces convertis au digital, ils sont plus de la moitié à attester d’un gain de temps et d’une amélioration de la productivité (58%). Près d’un quart d’entre eux ont vu leur communication et leur travail collaboratif optimisés (24%) et leurs accès aux informations facilités (19%). Les tâches sont de plus en plus automatisées et 8% des cadres jugent même que le numérique facilite la mobilité puisque « cela permet de travailler n’importe où et d’être joignable tout le temps » selon un participant de l’enquête.

Selon le sondage Viavoice, pour 8 cadres sur 10, les innovations digitales des prochaines années continueront à simplifier encore davantage le travail au quotidien (79%), et permettront des gains de productivité majeurs (81%). Mieux encore, pour près des deux tiers (65%) d’entre eux, l’utilisation du digital et des outils numériques devrait être « totalement différente de ce que l’on connaît aujourd’hui », dans les années à venir.

Un secteur de « conquête »

Alors que la conjoncture n’est pas au beau fixe et que le secteur du digital est soumis à une féroce concurrence internationale, 74% des cadres pensent que les entreprises françaises du digital sont promises à un fort développement dans les prochaines années, notamment compte tenu de leur capacité d’innovation reconnue (68%).

De là à dire que les entreprises de ce secteur seront omniprésentes et toutes-puissantes dans l’économie de demain, les cadres ne sont pas aussi catégoriques. En effet, si 42 % d’entre eux pensent que l’on a tendance à sous-estimer la part du secteur digital dans l’économie de demain, ils sont tout autant à penser totalement l’inverse. Ainsi, 43% estiment que l’on a tendance à surestimer le poids de ce secteur d’activité et que les autres secteurs plus « traditionnels » continueront à peser un poids important dans l’économie.

Numerique-sondage

> Comparez votre salaire avec les autres fonctions Cadre

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché