"Participez à des projets ambitieux" en rejoignant Safran

par Cadreo




Safran Electronics & Defense, filiale de Safran, va recruter 300 personnes en 2017, dont 180 pour son activité de R&D. Une entreprise de haute technologie qui fait la part belle aux jeunes diplômés. Explications avec son président, Martin Sion.

Safran_opt (1)Plus de 66 000 salariés, un chiffre d’affaires avoisinant les 16 milliards d’euros, une implantation sur tous les continents, 850 brevets prioritaires déposés en 2016, sans oublier une position de numéro 1 mondial sur de nombreux produits (moteurs d’avions civils*, turbines d’hélicoptères, trains d’atterrissage) et de numéro 1 européen dans le domaine des drones tactiques, des systèmes optroniques, etc. « Safran est une société de haute technologie, c’est inscrit dans son ADN », souligne Martin Sion, président de la filiale Safran Electronics & Defense.

Pour préparer l’avenir et être toujours à la pointe de la technologie, le Groupe mise sur les compétences techniques de ses collaborateurs. En 2017, Safran Electronics & Defense recrute 300 nouveaux salariés « prêts à participer à des programmes ambitieux », dont 180 en R&D.

Les jeunes diplômés à l’honneur

Pour ses besoins de recrutements, Safran recherche des jeunes ingénieurs, mais aussi des ingénieurs expérimentés, notamment dans le domaine de l’aéronautique, ainsi que des diplômés de grandes écoles ou de l’université. Des recrutements qui devraient se confirmer dans les années à venir en raison « d’un nombre important de programmes de développement », souligne M. Sion.

Le Groupe propose des métiers en lien avec la conception électronique, les logiciels, l’architecture système ou encore l’optique. « Nous avons également des besoins liés à la mécanique et à la gestion de projets », ajoute Martin Sion.

« Un environnement stimulant et exigeant » 

Les collaborateurs de Safran Electronics & Defense exercent dans deux secteurs en forte croissance : la défense et l’aéronautique. Drones, systèmes d’observation (notamment les boules optroniques qui équipent les hélicoptères), systèmes de navigation et calculateurs de commandes sont quelques-uns des produits développés et commercialisés par la société de Safran. « Un environnement stimulant et exigeant », comme le définit Martin Sion.

Un environnement qui permet également d’évoluer au cours de sa carrière. Pour les ingénieurs qui souhaitent poursuivre leur parcours dans la technique, les postes seront essentiellement basés en France. Mais il est possible d’intégrer d’autres filiales du Groupe à l’international. « Les jeunes recrues exerceront leur premier métier pendant deux ou trois ans avant d’évoluer et, par exemple, de prendre la responsabilité du développement d’un projet. », précise Martin Sion. Pour preuve, l’actuel président de Safran Electronics & Defense a débuté sa carrière en 1990 dans le Groupe comme ingénieur en R&D. Après 16 années tournées vers les activités techniques, il occupe diverses fonctions avant de prendre la direction d’une première société du Groupe en 2013.

Safran offre en outre des conditions de travail exemplaires pour les jeunes. Ces derniers peuvent facilement y réaliser un stage, un Volontariat International à l’Etranger (V.I.E), faire financer leur thèse ou encore poursuivre des études en alternance.

 * Court et moyen-courriers en partenariat avec GE.

 Retrouvez l’univers de Safran Electronics & Defense

Article écrit en partenariat avec Safran

 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché