Pecha Kucha : l'arme de présentation massive

par Cadreo




Pecha Kucha est un terme japonais (ペチャクチャ) signifiant "bavardage". C'est surtout un nouveau format de présentation orale, basée sur la projection de 20 diapositives et qui dure 6 minutes et 40 secondes, pas une de plus. Le but : apprendre l'art de "pitcher" avec concision, rythme et éloquence !

La méthode du Pecha Kucha (à prononcer « Pétcha Koutcha ») est un must pour les présentations. Apprendre à la manier, c'est l'occasion de renouveler ses allocutions et ne plus terrasser d'ennui son auditoire. 

> PowerPoint ou la culture du vide...

"The 20x20 technic"

Née en 2003 au Japon, le Pecha Kucha est aussi parfois appelé "the 20X20 technic" pour ses 20 slides durant 20 secondes chacune. Soit, au final, un pitch de 6 minutes et 40 secondes pile.

Ce sont les organisateurs d'un événement regroupant des architectes qui ont eu cette idée. Parce qu'ils jugeaient que les "architectes parlent trop", le Pecha Kucha devait les obliger à présenter de manière concise leurs projets. Un  format court qui permet d'organiser des soirées Pecha Kucha avec différents intervenants prenant la parole à tour de rôle. Sur le site Pechakucha.org, des centaines de vidéos sont également  accessibles sur autant de sujets différents.

Comment bien utiliser Pecha Kucha ?

Parler durant 6mn40, ça peut paraître long ou au contraire très court. Pour tenir le rythme, il faut se préparer en amont. Déjà, il faut bien répéter son discours. Rappelons-le, chaque slide, dure seulement 20 secondes avant que la suivante défile automatiquement, il ne faut donc pas perdre de temps. Des applications existent pour vous aider (Pecha Kucha Timer et Peeky pour Android et Iphone). Elle permettent notamment d'enregistrer sa voix pour analyser ensuite ses points d'amélioration.

Il faut penser sa présentation comme une histoire. Comme les slides s'enchaînent, vous n'avez pas le temps pour les "heu", et d'une slide à l'autre il faut maintenir un fil directeur. C'est du storytelling, outre avec la voix, il est nécessaire de capter visuellement l'attention de son auditoire. Votre façon de bouger sur scène a également son importance. De même, vous devez être constant et mettre autant d'emphase à présenter les 20 slides.

Les dernières slides doivent être utilisées pour conclure votre présentation, afin d'éviter une chute trop brutale. Là encore, pensez ces 6mn40 comme une histoire. Tout ce que vous avez raconté auparavant doit amener à cette conclusion logique. A vous de jouer !

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché