Pour les cadres supérieurs, flexibilité rime avec productivité

par Cadreo




Pour 72% des cadres supérieurs français, le travail flexible est un gage de productivité. Une tendance que l'on retrouve dans beaucoup de pays à un niveau comparable.

Flexibilite2

Choisir son lieu de travail ou ses horaires pour réduire le stress ou faciliter l'organisation des cadres et dirigeants... Cette culture de la flexibilité, les cadres supérieurs en sont friands. Pas uniquement pour améliorer leur équilibre entre vie pro et vie personnelle, mais bien pour être plus efficaces. C'est ce qui ressort de l'enquête internationale de Regus, réalisée auprès de 20.000 cadres supérieurs. Au niveau mondial 75% des cadres estiment ainsi que la flexibilité rime avec productivité. En France ils sont 72% à partager ce point de vue.

Les autres avantages du travail flexibles

  • Les cadres supérieurs français sont 76 % à penser que le travail flexible développe le sens des responsabilités ainsi qu'une meilleure gestion du temps.
  • Pour 68 % d'entre eux, le travail flexible favorise la créativité.
  • Ils sont respectivement 62 % et 63 % à affirmer que le travail flexible améliore la qualité et la vitesse de la prise de décision.
  • Ils sont par ailleurs 67 % à considérer que le travail flexible crée les conditions favorables au réseautage.

D'après cette enquête, le travail flexible est aussi un facteur d'attractivité. Près de 8 cadres sur 10 "choisiraient un emploi assorti de conditions flexibles plutôt qu'un poste n'offrant aucune flexibilité" précise Regus. Plus de 70% des cadres considèrent également que le travail flexible accroît la fidélisation et la loyauté des employés.

Quelle méthode pour encourager la flexibilité ?

Pour insuffler cette culture de la flexibilité, les managers et dirigeants ont tout intérêt à appliquer certaines méthodes simples expliquées sur le blog de Regus :

Arrêter de regarder l'heure ou de se préoccuper de l'emploi du temps de ses équipes. Le présentéisme lié à des horaires fixes est en effet contre-productif.

Donner l'exemple en introduisant progressivement d'autres manières de travailler, à distance par exemple. En autorisant le télétravail un jour par semaine à certains collaborateurs et en suivant de près les changements, les équipes comprendront ce qu'on attend d'elles.

Garder le lien en offrant les moyens techniques (tablettes, smartphone, solutions sur le cloud) nécessaires pour mettre en place le travail flexible. C'est bon pour le moral et la productivité.

Enfin, ne pas oublier de fixer quelques règles et objectifs pour que les collaborateurs ne perdent pas de vue l'essentiel. En les responsabilisant, ils auront plus de facilité à structurer leur emploi du temps.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché