Pourquoi vous devriez (encore) vous faire tailler un costume

par Cadreo




Depuis son apparition à la fin du 17ème siècle, la coupe du costume a peu évolué. Pourtant ce vêtement s'est démocratisé au fil des siècles, et aujourd'hui même les femmes l'ont adopté. Autopsie d'un succès...

Ringard le costard ? Rien de moins sûr. Le look start-up n'a pas encore envahi toutes les entreprises et pour certains métiers, il demeure un indispensable. Malgré ses airs, c'est aussi une "pièce fonctionnelle", explique à la BBC, Simon Cundey, à la tête de la très chic maison Henry Pool & Co. Il n'est d'ailleurs plus l'apanage de l'élite. Sa durée de vie peut, en partie, expliquer son succès. Mais c'est aussi qu'il en impose. "Les messieurs se sentent relax et confiants quand ils portent un costume qui leur sied", ajoute Simon Cundey.

Valerie Steele, directrice de l'institut de la mode à New York, va encore plus loin : "Il évoque la modernité et l'efficacité. Certains diraient qu'il est simplement fonctionnel, je pense plutôt qu'il porte à la fois de notes de modernité, de fonctionnalisme et de statut". Le costume a une autre qualité : il met les interlocuteurs sur un pied d'égalité et  masque les aspérités. "Quand vous portez un costume vous ne montrez rien de suspicieux, vous êtes simplement correctement habillé", poursuit-elle. Sa longévité tient également à ce qu'il "idéalise le corps (...) grâce au rembourrage dans l'épaule, en ajustant les proportions". 

> Dress-code : le tableau ultime pour éviter les fautes de goût

7122ecc0-097c-0134-e75d-0a315da82319Les femmes ont commencé par le porter durant la Second Guerre mondiale. En reprenant le travail des hommes partis au combat, elles ont adopté le costume plus fonctionnel que les jupes. Ensuite, "Chanel a libéré les femmes (et) Saint-Laurent leur a donné le pouvoir", aimait dire l'ami du couturier, Pierre Bergé.

 

Un outil de contrôle des masses 

Mais le costume a aussi connu des heures sombres. Lors de la Révolution culturelle chinoise, Mao Zedong l'a imposé à l'ensemble de la population. Le fameux costume Mao, également connu comme l'uniforme Sun-Yat-sen, révolutionnaire et homme d'État chinois, se portait en trois couleurs : bleu pour les travailleurs et paysans, gris pour les fonctionnaires communistes et vert pour les membres de l'Armée populaire de libération. Une façon d'opérer ainsi "une standardisation visuelle qui gomme les différences et les individualités", analyse François Hourmant dans la revue Cairn.

> Porter un costume modifie notre personnalité

Malgré tout, le costume est encore un gage de respect et de sérieux dans de nombreux milieux professionnels. "Il n'est pas prêt de mourir, juge Martin Pel, directeur du conservatoire de la mode à Brighton. Et de citer le styliste Paul Smith: "Vous pouvez avoir 13 ou 100 ans, être une rock star ou un écolier, il y aura toujours une place pour le costume". 

> 18 manières de faire un noeud de cravate

costume-homme

Source Infographie : L'homme tendance

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par email

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché