Comment le pouvoir change le comportement des managers

par Cadreo




Jérôme Barthélémy, professeur à l’Essec, décrypte les résultats d’expériences destinées à mesurer les effets du pouvoir sur le comportement des personnes. Edifiant.

Le simple fait de porter un costume change notre façon de penser. Les habits du pouvoir modifient nos capacités cognitives, c’est prouvé. La sensation du pouvoir, lorsqu’on est décideur ou manager par exemple, influence également notre manière de nous comporter avec les autres et faire certains choix plutôt que d'autres.

Sur Xerfi Canal, le professeur à l’Essec, Jérôme Barthélémy, revient sur des expériences scientifiques qui ont permis de le prouver notamment celle menée à l’Université de Berkeley et celle dite des cookies. Ces expérimentations arrivent toutes à la même conclusion en ce qui concerne le pouvoir et ceux qui le détiennent, elles tiennent en trois points clés :

  • Plus on a de pouvoir, plus on cherche à assouvir ses désirs
  • Plus on a de pouvoir, moins on accorde d’attention aux autres
  • Plus on a de pouvoir, plus on pense que les règles ne s’appliquent qu’aux autres et pas à soi

Dès lors que le pouvoir conduit à ce genre de dérives, les conséquences en entreprise peuvent s’avérer catastrophiques. Le syndrome du petit chef n’est toutefois pas inéluctable. Les leaders qui savent écouter leurs équipes et déléguer leur pouvoir sauront éviter ces trois écueils. Quand d’autres céderont à l’ivresse du pouvoir sans limite… Explications en vidéo :

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché