Qui sont les cadres du développement durable et de la RSE ?

par Cadreo




Une enquête réalisée par Birdeo, dresse le portrait des cadres du développement durable : des experts généralement très diplômés et multi-compétents avec des valeurs fortes qui ont choisi d'exercer un métier qui a du sens.

Cadres-developpementdurable

A l’occasion du salon Pollutec qui se déroule actuellement à Lyon, Birdeo, un cabinet de recrutement et de chasse de tête spécialisé dans les profils RSE et développement durable, a dévoilé les résultats d’une étude sur les cadres du secteur. Intitulée « Sociologie dynamique des cadres du DD et de la RSE », cette enquête inédite dresse le portrait de cadres aux profils hétérogènes qui exercent leur expertise dans des métiers variés. Birdeo a recensé 180 postes différents dans le développement durable et la RSE. 85% des personnes interrogées dans le cadre de cette étude ont en effet un intitulé de poste particulier, « caractéristique d'un domaine d'emploi en émergence et de postes non stabilisés ».

« Une espèce protégée en voie d’apparition »

Ces professionnels, décrits comme « une espèce protégée en voie d’apparition », ont tout de même des points communs : ce sont des experts avec un haut niveau de qualification. 95% ont un niveau Bac+5 et plus. Ils cumulent aussi les compétences classiques et transversales des cadres avec des multi spécialisations dans des domaines du développement durable et de la responsabilité sociale ou environnementale. Ils mobilisent aussi une liste impressionnante de compétences, car ces cadres doivent gérer la complexité, notamment savoir jongler avec les contraintes de leur employeur et les projets qu’ils doivent mettre en oeuvre. Leur culture cadre est forte et surtout orientée autour de la notion de "projet".

Une carrière choisie, des valeurs partagées

Autre particularité des cadres du DD, près de 80% d’entre-eux ont déjà travaillé dans une entreprise de l’économie classique avant de s’orienter vers le secteur du développement durable. Car ce qui les réunit c’est aussi un socle de valeurs très fortes. Très peu sont arrivés dans ce secteur par hasard. Les cadres ont choisi d’embrasser cette carrière pour donner un sens à leur activité professionnelle. Les valeurs partagées sont fortes et assumées : il s’agit de penser aux générations futures, d’adopter une responsabilité citoyenne, de miser sur l’intelligence collective, l’utilité économique et sociale mais aussi évidemment de protéger l’environnement.  Ces valeurs contribuent à donner du sens à la carrière des cadres du secteur qui sont globalement très épanouis dans leur travail (pour 85% des cadres interrogés).

Des salaires moins élevés que la moyenne des cadres

Cette satisfaction professionnelle compense dans une certaine mesure les salaires qui sont en moyenne peu élevés. L'écart de salaire entre les cadres dans les métiers "verts" est de 13 % par rapport aux rémunérations moyennes constatées chez les cadres de l’économie « classique » avec une rémunération moyenne de 2934 euros mensuels nets pour les hommes et 2553 euros nets pour les femmes. Mais ces moyennes cachent des niveaux de rémunérations très variables selon les 6 niveaux de statuts professionnels.

Les salaires pratiqués selon les 6 statuts hiérarchiques

  • Les Directeurs : 4 254 €
  • Les Responsables de… : 3 311 €
  • Les Chefs de… : 2 714 €
  • Les Consultants : 2 513 €
  • Les Ingénieurs : 2 150 €
  • Les Chargé (e)s de… 2 159 €
  • Les résultats complets de l’étude sont consultables sur le site de Birdeo

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché