Recrutement des cadres: l’Apec confirme la reprise  

par Cadreo




Après les bons chiffres du Syntec Conseil en recrutement, l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) a publié son enquête annuelle sur le marché des cadres. Les perspectives de recrutement sont en hausse dans la plupart des régions et concernent une part croissante de jeunes diplômés.

Offres-emploi-cadres-2015L’année 2016 devrait sourire aux cadres. En fin de semaine dernière, le Syntec Conseil en recrutement annonçait déjà une nette reprise en 2015 (+5%) aujourd’hui confirmée par l’Apec. Selon l’Association pour l’emploi des cadres, les entreprises du secteur privée pourraient recruter jusqu’à 200 000 cadres en 2016 (+10%), dont une part croissante de jeunes diplômés. Après un timide redémarrage (181 800 recrutements en 2015), 2016 sera proche « des bonnes années d’avant-crise », a commenté le directeur général de l’Apec, Jean-Marie Marx. Mieux : les niveaux d’embauche d’avant 2008 pourraient être dépassés en 2018. L’association prévoit ainsi 220 900 embauches d’ici deux ans avec un scénario de « croissance progressive » du PIB (1,3% en 2016, 1,5% en 2017 et 1,7% en 2018).

Les secteurs et fonctions porteurs

Le secteur des services a été le plus gros pourvoyeur des embauches cadres en 2015 (71%). Mais tous les secteurs ont recruté, notamment portés par le numérique : « cybersécurité, cloud, big data, objets connectés », a expliqué Jean-Marie Marx.  Parmi les fonctions les plus porteuses, c’est logiquement celles liées à l’informatique (42 300 embauches) suivies par les fonctions commerciales (37 500) et de la R&D (32 400).

Les jeunes diplômés à l’honneur

Les trentenaires ont les faveurs des entreprises, avec 60% des intentions d’embauche. Les jeunes diplômés voient aussi le ciel s’éclaircir : « 39 500 à 43 4000 débutants pourraient être embauchés en 2016 », contre 38 200 un an plus tôt. Preuve de l’embellie : « les diplômés de Master 2 se placent aussi bien que les sortants d’écoles d’ingénieurs », a poursuivi M. Marx. A l’inverse, et même si les perspectives s’améliorent, il est encore difficile pour les seniors de retrouver un emploi, selon le directeur de l’Apec.

Quelles sont les régions les plus porteuses ?

« Quasiment toutes les régions de l’Hexagone seraient bien orientés en 2016 ». Même si quatre territoires concentrent près de 3 embauches sur 4 : Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, PACAC, Nord-Pas-de-Calais-Picardie. A l’inverse, deux régions afficheront une stagnation de leurs recrutements de cadres : la Bourgogne-Franche-Comté et la Normandie. L’année 2015 est globalement satisfaisante pour les cadres avec un solde net de 28 000 emplois créés.

> Les cadres expérimentés ne sont pas très mobiles 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché